sur la route de la présidentielle sénégalaise

Ce serait un vrai coup de théâtre dans le mercato électoral sénégalais

Afrique Connection | 01 / 02 / 2019 à 07:08

Les fiançailles sont scellées. Les bans publiés. L'affaire est donc conclue. Il ne reste plus qu'à dire « oui », devant Monsieur le Maire. Mais, finalement, la promise a changé d'avis pour convoler en noces avec le rival ? Laissant tous les convives bouches bées?

Ça c'est le côté imagé de l'histoire.

Pour le côté réel, ces derniers jours la presse sénégalaise a beaucoup fait état du soutien d'Aida Mbodj au candidat Macky Sall pour la présidentielle du 24 février prochain. Plus qu'une « promise », la tête forte de Bambey serait même déjà « acquise » à la coalition présidentielle. Surtout depuis cette visite du président-candidat au domicile de l'intéressée, à 3h du matin.

Sauf que certains sites de la place dakaroise ont avancé avec assurance, vendredi après-midi, que la dame de Bambey soutient finalement le candidat Idrissa Seck. Une information autant laconique qu'étonnante...et dépourvue détails sur les raisons du compagnonnage Idy-Aida.  Un information très surprenante vu la certitude avec laquelle Mme Mbodj était déjà bien rangée dans le tableau de chasse de Macky Sall, ces derniers jours. 

Ce revirement spectaculaire de la « promise » de Bambey est-il vraiment fondé ? Si oui, qu'est ce qui serait passé entre-temps pour qu'elle largue Macky pour Idy ?

En tout cas, si cette info en est une, on aurait assisté à un véritable coup de théâtre dans le mercato électoral sénégalais, cet après-midi. En attendant, ce passionnant mercato, qui est loin d'être terminé, se poursuit. La campagne s'ouvre ce dimanche, mais il n'est pas garanti que le marché des transferts ferme ses portes d'ici là. Il y a encore beaucoup d'indécis. Ce aui est garanti  en revanche, c'est les surrenchères et le suspense.   

THD

Top 10 + Populaires