Polygamie assumée

Au Nigéria, un député fait le buzz en se rendant au parlement avec ses quatre épouses

Afrique Connection | 01 / 02 / 2020 à 07:09

Les Nigérians réagissent à une vidéo mise en ligne dans laquelle on voit un député qui a assisté à une session parlementaire avec ses quatre épouses.

Alhassan Ado Doguwa, qui est le chef de la majorité à la chambre basse du parlement, s'est vanté de la Chambre des représentants d'être "si puissant au Parlement et chez lui".

M. Doguwa marquait son retour au Parlement après avoir remporté une élection partielle dans l'État de Kano, dans le nord du pays.

Sa victoire aux élections générales de mars 2019 avait été annulée par un tribunal de pétition électorale pour irrégularités.

Prenant la parole après sa prestation de serment, il a demandé à ses quatre épouses de se lever.

"Monsieur le Président, je voudrais vous faire savoir qu'avec moi aujourd'hui, voici mes quatre femmes respectées, Halima peut se lever, Umma se lever..." a-t-il dit au milieu des acclamations et des applaudissements de ses collègues.

"Monsieur le Président, ces quatre épouses que vous avez vues m'ont donné 27 enfants, et je continue à compter, je continue à compter", a-t-il ajouté.

"Et une autre raison [est] de vous faire savoir que lorsque les députés m'appellent un homme puissant, je ne suis pas seulement puissant dans ma demeure, je suis aussi puissant dans la chambre... parce que j'ai affaire à quatre femmes", a déclaré M. Doguwa.

Les déclarations du député divise l'opinion au Nigeria, certains soutenant et d'autres critiquant la polygamie.

La pratique est courante dans la partie nord du Nigeria, à dominance musulmane, d'où vient M. Doguwa.

Récemment, l'émir de Kano, l'ancien gouverneur de la Banque centrale, Sanusi Lamido Sanusi, a été critiqué après avoir déclaré que la polygamie était "à l'origine de la pauvreté et du retard" dans le nord du Nigeria.

 

Afrique Connection TV