sénégal

«Détournement à Ourossogui» : La réplique de Moussa Bocar Thiam

Afrique Connection | 01 / 06 / 2019 à 10:15

Le maire de Ourossogui, Me Moussa Bocar Thiam, a porté une réplique cinglante aux ressortissants de sa localité qui l’accusent de détournement au niveau de la mairie. Joint au téléphone par «Seneweb», le porte-parole adjoint démissionnaire du Parti socialiste (Ps) traite ses détracteurs de «sans-papiers qui sont à la recherche de cartes de réfugié».

«La saison est ouverte avec les élections locales qui s’approchent. C’est pourquoi ces gens trouvent tous les moyens de critiquer, d’inventer et de mentir. Parce qu’ils ne diront jamais en quoi un détournement a eu lieu. Ils font des déclarations mensongères sans aucun élément», a-t-il déclaré. Et d’ajouter : «Ce sont des sans-papiers qui sont à la recherche de cartes de réfugié. Ma carrière politique ne les concerne pas. Ils ont peur que je rejoigne l’Apr, aujourd’hui».

Mieux, M. Thiam parle d’un groupuscule d’opposants qui ont déserté la commune depuis plusieurs années.  «Même leur porte-parole est resté 30 ans sans mettre les pieds à Ourossogui. Ils ont fait une usurpation, en parlant au nom de l’Union des ressortissants de Ourossogui qui ne leur a jamais donné mandat de parler à son nom. Ils ne sont que 9 parmi plus de mille membres de toute la communauté de Ourossogui vivant en France», s’est défendu l’avocat, soulignant, dans la foulée, que «ce sont des gens non représentatifs qui essaient de ternir mon image et celle de la ville par des déclarations mensongères».

L’édile de Ourossogui fait comprendre, par ailleurs, que depuis que la commune existe, en 1990, il a, sous son magistère, les meilleurs comptes administratifs. «Nous avons la meilleure gestion depuis que la commune existe. Sachant qu’ils ne peuvent pas m’atteindre sur le terrain du bilan, ces personnes, qui ignorent tout ce qui se passe dans la commune, font des accusations gratuites». Seneweb

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV