Gestion du pétrole sénégalais

Benjelloun et Cie font une demande solennelle au Président Macky Sall

Afrique Connection | 01 / 08 / 2019 à 08:22

Le collectif des citoyens sénégalais en France pour la défense et la sauvegarde des ressources naturelles, dénommé Article 25, n'entend pas que manifester sur le pavé parisien pour se faire entendre au Palais Lépold Sédar Senghor à Dakar. il entend visiblement lui faire parvenir leurs revendications par divers moyens de communication. C'est ainsi que, après son installation officiel samedi, le collectif dirigé par Aboubakeur Benjelloun a écrit une lettre ouverte au Président Macky Sall. Une lettre dans laquelle il lui font part de leur raison d'exister. Mais pas que.

Voici la lettre ouverte d' ARTICLE 25 au Président de la République Macky Sall

Article.25

COLLECTIF CITOYEN DES SENEGALAIS

DE FRANCE POUR LA DEFENSE ET LA

SAUVEGARDE DE NOS RESSOURCES

 

Article 25 de la constitution :

« Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour l’amélioration de ses conditions de vie. L’exploitation et la gestion des ressources               naturelles doivent se faire dans la transparence… »

 

Monsieur,

L'association dénommée Article 25 est une structure regroupant des citoyennes sénégalaises et des citoyens sénégalais ayant pour objet la sauvegarde et la défense de nos ressources naturelles.

Dans ce cadre, notre équipe chargée de la recherche stratégique et de la prospective a été informée par la presse du protocole de coopération tripartite signé le 26 juillet dernier entre Africa Oil & Power, Cos-Petrogaz et la direction de Petrosen. Et, qu'à l'occasion de l'exposition de Africa Oil &     Power au Cap, en Afrique du Sud le 9 octobre 2019, vous allez lancer une nouvelle série d’octroi de licences de pétrole et de gaz. 

D'ailleurs, pour votre information, Africa Oil & Power ne jouit d'aucune référence dans ce secteur et certains de ses dirigeants ont fait l'objet de graves condamnations.

...vous demander solennellement de surseoir à cette démarche afin de préserver une partie de ces ressources au profit des générations futures comme vous vous y êtes engagé

C'est dans cette perspective que s'inscrit notre correspondance pour vous demander solennellement de surseoir à cette démarche afin de préserver une partie de ces ressources au profit des générations futures comme vous vous y êtes engagé lors de la mise sur pied du Cos-Petrogaz.

D'autant plus, qu'à ce jour, le Sénégal n'a pas les capacités techniques et financières pour valoriser ses ressources d’hydrocarbures au meilleur coût et que l'essentiel de la valeur générée par les contrats signés à ce jour, ira pour la majeure partie entre les mains des compagnies étrangères au regard des accords déjà conclus (90% pour les multinationales et 10% pour Petrosen).

Nous appelons à un moratoire dans l'attribution des contrats et à la renégociation de certains...

Nous appelons à un moratoire dans l'attribution des contrats et à la renégociation de certains qui font l'objet de scandales connus à travers le monde entier.

Cette option n'est pas facultative, elle est d’une impérieuse nécessité car cela permettra de :

-                Réserver aux générations futures le levier d'un développement homogène,

-                Capter les richesses dans la globalité, afin de hisser le niveau de vie des populations, à travers la création d'emplois, la construction d'infrastructures sociales de base, d'hôpitaux et d'écoles. 

En effet, pas moins de 14 licences ont déjà été attribuées, et, notre pays peut sereinement bénéficier des retombées financières qui en découleront, ainsi que de la formation des ressources humaines inhérentes à toute la chaîne de valeurs.

Cette Mane financière, combinée à l'expertise locale, pourra permettre à notre pays de jouir exclusivement de ses ressources naturelles sans joint-venture et d’être propriétaire exclusif à l’instar de certains des dix plus grands producteurs de pétrole au monde.

 

Recevez nos salutations les plus patriotiques.

Paris le 29 juillet 2019

Le Président

Fichier LETTRE A MACKY-1.docx (71.79 Ko)

 

 

Fichier LETTRE A MACKY-1.docx (71.79 Ko)

Top 10 + Populaires