sur la route de la présidentielle sénégalaise

"Non, mon frère Ben, je te refuse le droit à la confusion des genres et des contextes" (Par Brahim Camara)

Afrique Connection | 03 / 02 / 2019 à 11:44

Tribune.

Je voudrais reconnaître à mon frère Ben son droit de divaguer entre l'extrême gauche , la gauche, la société civile et droite extrême. Selon ses humeurs et ses ambitions inavouables.

Je voudrais lui reconnaître ses contributions épistolaires à la défense des droits sociaux de nos compatriotes en France.

Je voudrais lui reconnaître sa participation épisodique à la lutte pour la démocratie , la liberté et les valeurs de la république.

Cependant je lui refuserai le droit à la confusion des genres et des contextes.
Aissata Tall Sall n'a démissionné du parti socialiste sénégalais. Elle en a été exclue . Comme moi-même Comme tant d'autres.

Pour n'avoir pas réuni les conditions, sa candidature à la présidentielle du 24 février 2019 n'a pas été validée par le conseil constitutionnel.

Résultat de recherche d'images pour "bouba benjelloune"Aboubakeur Benjelloun

Elle a jugé utile , nécessaire et responsable de suivre la base du mouvement Osez l'Avenir en harmonie avec sa propre conscience qui lui interdisent toute option contre nature.

Elle avait pris fait et cause en faveur du candidat admis au second tour de la présidentielle de 2012 pour mettre fin au régime de Maître Abdoulaye Wade. Ses prestations politiques d'alors avaient été pour beaucoup dans la défaite de celui-ci dans ce nous appelons la quinzième région : la diaspora dont elle avait porté les prétentions au demeurant légitimes.

Elle rejoint aujourd'hui BBY conformément à la demande des milliers de nos compatriotes de l'intérieur comme de l'extérieur qui refusent l'instabilité sociale et politique.

Par conséquent je refuse à Ben toute confusion ou amalgame entre transhumance et alliance.
En effet le mouvement Osez l'Avenir n'est pas dissous et garde ses valeurs propres en attendant les retrouvailles socialistes que craignent les politiciens soucieux de leurs propres carrières.

Le mouvement Osez l'Avenir n'a fusionné ni avec l'APR ni avec une autre formation politique.
Mais Aissata Tall Sall et le mouvement Osez l'Avenir ont raison de privilégier les intérêts supérieurs du Sénégal et des sénégalais sans calcul aucun.

Birahim Camara

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV