l'accusée coumba ndom lâchée et balancée par sa « couvreuse » Mariem Sy

Caravane de la diaspora : le détonnant aveu qui confirme que Macky SALL a bien remis 10 millions FCFA à la présidente Coumba Ndome

Afrique Connection | 04 / 01 / 2019 à 09:06

Depuis quelques semaines des dizaines de partisans de l'APR-France sillonnent le Sénégal pour disent-ils mobiliser à l'endroit de la présidentielle du 24 février prochain. Mais cette tournée intitulée « caravane de la diaspora » est secouée par une rocambolesque histoire de 10 millions CFA remis par Macky Sall à la présidente de la caravane, Coumba Ndom, pour financer la tournée.

Sauf que cette dernière n'en a pas rendu compte à ses camarades de la caravane. Accusée de « détournement », la présidente de la caravane a toujours nié avoir reçu cette somme. C'est le député Farba Ngom qui avait mis la puce à l'oreille des caravaniers lors d'une rencontre dans sa commune il y au quelques jours.

Depuis, malgré les accusations et la pression de ses camarades, l'intéressée a toujours campé sur sa première version. Elle a été aidée en cela par la secrétaire de la caravane, Mariem Sy, mais aussi le griot Malaw. Ces deux derniers, qui auraient participé à la fameuse audience où les dix millions ont été remis par la présidence, ont en effet « couvert » Coumba Ndom.

Finalement, Mariem Sy a craqué hier jeudi lors d'une réunion. Elle a soulagé sa conscience en avouant devant tout le monde que la présidence a bel et bien remis 10 millions pour la caravane, rapportent nos sources.

« Elle a dit qu'elle va garder l'argent pour nous protéger », a révélé Mariem Sy à l'assistance, selon une de nos sources

Contactée par Afrique Connection, Mariem Sy a posé une drôle de condition pour nous livrer « toute la vérité » : « Si vous me dîtes qui vous a donné mon numéro de téléphone, je vous dirai toute la vérité et vous remettrai toutes les preuves. » Un chantage auquel nous n'avons évidemment pas cédé.

Quant à Coumba Ndom, elle n'a pas donné suite à nos appels.

Partie de Paris le mois dernier avec de grandes ambitions, cette caravane de la diaspora a eu toutes les peines du monde a exécuter son programme de départ. « On a fait la tournée dans des conditions difficiles. Il y en a qui ont eu la diarrhée, des gens sont tombées malade à cause des moustiques, parfois nous dormons sur des nattes », révèle une source.

Au finish, cette affaire de « détournement des 10 millions » est venue plomber une caravane mal embarquée. Celle-ci s'est en effet fissurée, la Convergence banlieue et diaspora, qui a accueilli les caravaniers venus de France, s'étant retirée de la tournée nationale.

Thierno DIALLO, à Dakar, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV