"Biens mal acquis": Teodorin Obiang fait appel de sa condamnation en France

Afrique Connection | 04 / 11 / 2017 à 11:15

Une semaine jour après jour après sa condamnation par le Tribunal correctionnel de Paris, le vice-Président de Guinée- Equatoriale, Teodorin Obiang, a fait appel.

Le recours a été déposé ce vendredi, a indiqué Me Emmanuel Marsigny à l'AFP.

Le fils du président Teodoro Obiang Nguema avait été condamné  à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d'euros d'amende avec sursis à l'issue du premier procès dit des "biens mal acquis" devant la justice française, qui avait également ordonné la confiscation de l'ensemble des biens saisis.

Si ce jugement peut pourtant paraître clément, cet appel n'est pas une surprise en soi. Dès les premières heures après le verdict, l'Ambassadeur de la Guinée-Equatoriale en France, Miguel Oyono Ndong Mifumu, avait laissé entendre, au cours d'une conférence de presse, que M. Obiang ferait appel. 

L'avocat de la Guinée-Equatoriale, Me Jean-Charles Tchikaya, avait renchéri en déclarant ceci: "La République de Guinée Équatoriale ne peut pas se contenter de cette décision-là. Elle ne peut pas dire que cette décision l'arrange, même s'il n'y a pas eu d'emprisonnement ferme, même si le Vice- Président n'a pas à payer un seul centime à titre d'amende. C'est le principe même de la culpabilité que la Guinée- Équatoriale conteste, et continuera de contester. »

Jean OLOHOU, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV