Une histoire digne du logeur des terroristes, Jawad Bendaoud

Arrestation spectaculaire d'un présumé passeur de migrants au sortir d'une émission de radio au Sénégal

Afrique Connection | 04 / 12 / 2017 à 05:23

migra dk.jpg

Image utilisée à titre d'illustration

Fournir le bâton avec lequel on va se faire taper. C'est ce qui est arrivé à un Sénégalais trafiquant présumé de migrants. On est samedi 2 décembre. L'animateur d'une émission de société de grande écoute, sur la RFM, reçoit un invité pas comme les autres. Il s'appelle Adama Mbaye.

 

De nombreuses victimes de la traite des migrants en Libye l'ont identifié comme un des plus grands « vendeurs » de Noirs aux réseaux mafieux sévissant sur la route de l'Europe.

Chose étonnante, Adama Mbaye revendique d'ailleurs sa participation dans ce commerce horrible. Et dans un contexte où les images sur l'esclavage en Libye n'ont pas encore fini de choquer dans le monde entier, où l'Union européenne et l'Union africaine venaient à peine de déclarer conjointement la guerre aux passeurs de migrants, la sortie assumée d'Adama Mbaye relève de l'audace. Ou de la provocation ? 

En tout cas, après avoir égrené les dessous de ce trafic sur l'antenne de la radio de Youssou Ndour, il a été cueilli à la fin de l'émission par une unité de la gendarmerie qui l'attendait. 

« Quand j'ai appelé à Adama Mbaye pour nous éclairer la lanterne de l'opinion, non seulement il était d'accord mais il a dit que son souhait est que je l'invite sur mon plateau. Je lui ai répondu que moi aussi c'est ce que je préfère », témoigne sur la RFM l'animateur de l'émission de société "Thème de la semaine", Ndoye Bane.

« Je l'ai donc reçu sur le plateau le samedi soir. C'est là que les gendarmes de la section de recherche sont venus le chercher. Ils l'ont mnenotté, puis enmbarqué. Je crois qu'ils dont dû écouter l'émission et se sont dit qu'il méritait d'être interrogé sur ses propos », a ajouté l'animateur.

En tout cas, cette histoire d'Adama Mbaye rappelle celle d'un certain Jawad Bendaoud , le « logeur » des terroristes du 13 novembre 2015n qui devidendra la risée des réseaux sociaux. Alors qu'une opération de police était en cours pour arrêter les terroristes retranchés dans un appartement de Saint-Denis, Jawad Bendaoud s'est invité devant une caméra de BFMTV pour annoncer qu'il était le « logeur ». « Je ne savais pas que c'était des terroristes, on m'a demandé un service et j'ai rendu service », a t-il déclaré naïvement. Il sera arrêté dans la foulée par la police.

Cheikh SARR, à Dakar, Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV