ministre venant de la diaspora

Macky 2: Qui sera le Abou Lo de 2012?

Afrique Connection | 05 / 04 / 2019 à 09:39

Au Sénégal, la démission du gouvernement sortant est annoncée ce vendredi. La formation de la nouvelle équipe itou.

Comme en 2012, la diaspora espère se voir "représenter" dans le premier attelage gouvernemental post-présidentiel. Au début de l'ère Macky 1, c'est "l'Allemand" Abou Lo, qui avait eu le bonheur d'être nommé (ministre de la Communication des Télécommunication et des TIC) dans le gouvernement dirigé par Abdoul Mbaye. Mais il sera très vite rattrapé par son histoire de nationalité allemande révélée par votre serviteur à l'époque correspondant de l'Observteur à Paris.

Sept ans après, la diaspora est encore sur le qui-vive. Et ce n'est pas les compétences qui manquent. Certes la déferlante Ousmane Sonko est passée par là. Certes donc la diaspora n'a pas cette fois obtenu les résultats escomptés pour et par son candidat. Certes Macky Sall, selon certaines indiscrétions, est en colère particulièrement contre les responsables de son parti en France pour leur boulimie d'argent pendant la campagne, au point de dire à des interlocuteurs "la diaspora c'est fini" . Mais, en même temps, il serait injuste de se priver de compétences avérées dans la diaspora dans le seul esprit de faire payer le coordonnateur Ameth Sarr et sa bande. Cependant, s'il décidait d'en choisir un Sénégalais résidant à l'extérieur, c'est sûr qu'il fera très attention à ce que ce ne soit pas déjà un citoyen d'un pays (comme l'Allemagne) qui n'autorise pas la double nationalité. 

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires