rdc

TSHISEKEDI SOLLICITE L'AIDE DE TRUMP POUR "DÉBOULONNER LE SYSTÈME DICTATORIAL" de KABILA

Afrique Connection | 05 / 04 / 2019 à 02:04

Effectuant depuis le 2 avril sa première visite officielle aux Etats-Unis, le président Félix Tshisekedi a déclaré, jeudi à Washington, a sollicité l'appui de Washington dans le cadre de son projet consistant à "déboulonner le dictatorial" de son prédécesseur, Joseph Kabila.

"Je suis là pour déboulonner le système dictatorial qui était en place," a affirmé le nouveau président congolais lors d’une conférence au Conseil sur les relations extérieures, un atelier de réflexion sur la politique étrangère, à Washington D.C.

La même majorité contrôle, avec la même proportion, le nouveau Sénat et devrait aussi avoir la main mise sur l’administration des provinces car les gouverneurs et les vice-gouverneurs sont élus au niveau des assemblées locales déjà dominées par le même groupe.

"Ma présence ici interpelle les Etats-Unis à nous accompagner dans cette belle aventure et le plus longtemps possible. Sans cet appui, nous aurons des difficultés à nous en sortir," a martelé M. Tshisekedi.

Il a accusé le régime précèdent d’avoir "retardé le pays avec la corruption, la gabegie et l’impunité"… "devenues endémiques au pays", a-t-il déploré.

Elu avec 38,5%, le nouveau président congolais est cependant contraint de diriger avec, en face de lui, une majorité parlementaire (nationale et au niveau local) constituée de près 90% des membres de la coalition politique de son prédécesseur, M. Kabila.

Le président congolais a cependant prévenu qu’il n’entendait pas opérer des changements brutaux pour éviter des troubles dans le pays.

Afriique Connection, avec VOA

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV