après sa réélection

Appel au dialogue : Macky Sall est-il sincère ? Que cache sa démarche ?

Afrique Connection | 06 / 03 / 2019 à 11:21

Aussitôt sa victoire confirmée par le conseil constitutionnel, hier, le Président du Sénégal, Macky Sall, a fait preuve d'ouverture en appelant son opposition au dialogue.

Ce n'est pas la première fois qu'il le fasse. Mais cet appel-ci a quelque chose de particulier. Il intervient au sortir d'une longue et électrique précampagne puis d'une campagne marquée par des tensions et des violences politiques avec morts d'hommes. 

 

En prenant son bâton de pèlerin à l'aube de son second mandat, le chef de l’État, toujours en avance sur son monde, n'aurait-il pas une idée derrière la tête?

 

Macky Sall a certes affiché une bonne volonté, de bonnes dispositions. Mais 2012 est là, tout près tout frais, pour nous rappeler qu'il ne faut pas se fier aux apparences, en politique surtout.

Cette année-là, le candidat puis le président fraîchement élu semblait de bonne foi quand il promettait une "gouvernance sobre et vertueuse", clamait la "patrie avant le parti", s'engageait à renoncer aux deux dernières années du septennat sur la base du quel il est élu. On connaît la suite.

Alors, l'appel renouvelé de Macky Sall au dialogue est-il sincère? En prenant son bâton de pèlerin à l'aube de son second mandat, le chef de l’État, toujours en avance sur son monde, n'aurait-il pas une idée derrière la tête? Et si sa posture cachait une énième manœuvre d'endormissement de son opposition, le temps de pousser d'autres pions en toute discrétion, en toute quiétude (exemples: un éventuel et polémique 3e mandat, la préparation d'un dauphin)?

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires