M'jid El Guerrab ne Marche plus

Afrique Connection | 06 / 09 / 2017 à 08:22

Lâché par le gouvernement suite à son altercation avec un responsable du Parti socialiste, le député M'jid El Guerrab a annoncé mardi qu'il quittait son parti La République en Marche. 

"Pour ne pas entraver le travail de la majorité parlementaire, et afin d'assurer ma défense de la manière la plus sereine possible, j'ai décidé de soumettre ma démission du mouvement La République en Marche aux membres du Conseil d'Administration", a déclaré dans un communiqué le député de la 9e circonscription des Français de l'étranger.

Mais, pour l'heure,  M'jid El Guerrab n'a pas démissionné de son mandat à l'Assemblée nationale, malgré les nombreuses pressions de sa désormais ancienne famille politique. Par conséquent, M'jid El Guerrab, qui avait déjà annoncé vendredi qu'il se mettait en "congé" du parti et du groupe LREM à l'Assemblée nationale, devrait siéger dans l'hémicycle parmi les députés non-inscrits.

M'jid El Guerrab a été mis en enxamen pour avoir porté de violents coups de casque contre Boris Faure, un responsable de fédération socialiste. Les faits se sont déroulés le mercredi 30 août dans le 5e arrondissement de Paris.

Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV