À Aulnay-sous-Bois , les mamans africaines nettoient la Cité de l’Europe

Afrique Connection | 06 / 11 / 2018 à 02:43

L’association des « Femmes capables » a organisé une grande opération nettoyage dans le quartier pour montrer l’exemple. Les enfants leur ont prêté main-forte.

 

Diaoumba, 7 ans, s’applique à ramasser un tas de feuilles mortes dans l’aire de jeux. « Je veux que ma cité soit propre ! », lance-t-elle. La petite fille est venue aider l’association « Femmes Capables ».

Une quinzaine de mamans de la Cité de l’Europe, à Aulnay-sous-Bois, ont participé, ce dimanche, à une « opération nettoyage ». « Nous voulons montrer à nos enfants que nous comptons sur eux pour prendre soin de notre quartier », confie Oulimata Gassamma, présidente de l’association.

Armés de pinces, râteaux, balais et sacs-poubelles, achetés à leurs frais, femmes et enfants ont ramassé, un à un, les déchets. « Il y en a partout, s’exclame Camara, 60 ans. On sera plus à l’aise ici quand ce sera propre ! » A côté, Mati aide son fils Issa, 5 ans, à ramasser un morceau de maïs sur la pelouse avec sa pince. « Il a un peu de mal, sourit-elle. Mais ça lui apprend à faire attention ! »

Là est l’objectif. « L’idée est de leur inculquer un savoir-faire, et un savoir-vivre, souligne Kady, 32 ans, membre de l’association. Les mamans imposent le respect aux jeunes, grâce à elles nous avançons ! »

Djamal, coordinateur à l’association des centres sociaux d’Aulnay, observe l’initiative du jour avec admiration. « Elles se prennent en main et se bougent pour leur quartier, ça fait plaisir, salue-t-il. Elles donnent de la force ! »

Les « femmes capables » tentent aussi d’apaiser les tensions entre jeunes. Après la mort tragique de Dalil, en juin, elles ont fait des rondes de nuit dans la Cité de l’Europe, plongée dans le noir par faute de lampadaires en état de marche, pour empêcher de nouveaux drames.

De même, au dernier nouvel an, lorsqu’elles avaient patrouillé. « Elles ont empêché que des voitures soient brûlées ou cassées, relève Kady. C’est en quelque sorte un peu les cheffes. Aucun jeune ne viendra les contredire. »

L’association aimerait désormais organiser, d’ici avril 2019, un grand événement pour que les jeunes des différents quartiers d’Aulnay se rencontrent, « autrement que par la violence ». Leparisien 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV