Gabon

Coups de feu à Libreville: des militaires s'emparent de la radio et télévision d'État et appellent à former un «conseil de restauration»

Afrique Connection | 07 / 01 / 2019 à 07:35

Ils dénoncent le discours de nouvel an du Président Ali Bongo dont ils doutent de la capacité à continuer à assurer les fonctions de chef d'État.

Des militaires ont lu à la radio d’Etat un message ce lundi aux environs de 06h30 indiquant à Libreville qu’un « Conseil national de restauration » était mis en place au Gabon en l’absence du président Ali Bongo en convalescence au Maroc. Il est hospitalisé depuis le 24 octobre à la suite d'un AVC.

Des coups de feu ont été entendus au même moment par l’AFP autour de la Radio Télévision Gabonaise (RTG), sur le boulevard Triomphal, dans le centre ville. Des blindés des forces de sécurité gabonaises bloquaient à 7 heures l’accès à ce boulevard, a constaté un correspondant.

Le président Ali Bongo est hospitalisé au Maroc depuis le 24 octobre, à la suite d'un AVC...

Afrique Connection, avec AFP 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV