post- élection au Sénégal

La consécration de Moise Sarr, seul ministre venant de la diaspora : Qui est-il ?

Afrique Connection | 07 / 04 / 2019 à 11:13

En 2017, il était pressenti pour entrer dans le gouvernement. Finalement, Macky Sall a préféré le laisser continuer son excellent travail à la tête du Service de Gestion des Étudiants Sénégalais à l’Étranger (SGESE), qu'il dirige à Paris depuis 2013. L'heure de Moise Diar Diégane Sarr a aujourd'hui sonné : il est nommé Secrétaire d’État auprès du Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur chargé des Sénégalais de l'Extérieur.

 

«Moise, toi je retire ta candidature, tu peux être appelé à Dakar à tout moment.» On est le 18 avril 2018, soit quasiment un an jour pour jour. Depuis de très longues semaines, plusieurs responsables de l'APR en France se « battent » pour succéder, à la tête de cette Délégation très convoitée, Demba Sow appelé à céder son fauteuil suite à son élection comme député de la diaspora à l'assemblée nationale.

Ce jour-là, Macky Sall est en réunion à la résidence de l'ambassade du Sénégal avec la crème de son parti afin de les aider à trouver un chef comme personne parmi la dizaine de candidats ne voulait céder. Procédant par élimination, Macky Sall, séance tenante, a donc suggéré à Moise Sarr, candidat qui avait gagné la bataille des parrainages des sections, de lâcher le morceau. Le jeune patron du SGESE rattaché à l'ambassade du Sénégal à Paris accepte sans broncher. Facilitant ainsi la tâche à Macky Sall qui poursuivra le dialogue jusqu'à la désignation de Ameth Sarr.

A lire également: Urgent : le nouveau gouvernement du Sénégal enfin connu

C'est donc tout sauf une surprise que Moise Sarr se retrouve aujourd'hui dans le premier gouvernement de Macky 2. Il fait partie de ces fidèles « Macky boys » qui ont fait leur école dans l'ombre du Président. Moise Sarr jouit de la confiance du chef de l’État qui néanmoins n'a pas voulu l'exposer très tôt. C'est comme qui dirait il l'avait gardé en repérage.

Moise Sarr fait partie de ces nombreux responsables APR en France à être nommés dans l'administration suite à l'élection de Macky Sall en 2012. C'est en 2013 que ce dernier lui confia le Service de Gestion des Étudiants Sénégalais à l’Étranger (SGESE).

Ce n'était pas la première fois que ce jeune est « embauché » par Macky Sall. Avant de venir poursuivre ses études en France, Moise Sarr fut un jeune conseiller technique du Premier ministre Macky SALL. Il migrera avec lui à l'Assemblée nationale où Moise Sarr occupera le poste de Chef de Division de la formation.

Diplômé en management des organisations, option ressources humaines & Qualité totale, Moise Sarr avait, avant ces deux fonctions dans l'ombre du futur président du Sénégal, travaillé dans le privé. Il fut notamment consultant junior à l'Institut Africain en management de la Qualité Totale (IAQT).

A lire également: Voici la liste du nouveau gouvernement du Sénégal

Après la démission de Macky Sall de l'Assemblée nationale fin 2018, cet ancien étudiant à l'antenne dakaroise du Centre d’Enseignement Diplomatique et Stratégique de Paris (CEDS) fera le grand saut vers la capitale française. Objectif : reprendre ses études. Il décrochera un master 2 à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) de Paris, avant d'aller faire un troisième cycle à l’Université d’Angers en intelligence économique et stratégies compétitives.

En France, avant d’atterrir à la tête du SGESE, Moise Sarr a eu une autre expérience. Il fut recruté comme chargé de mission recherche, innovation et éco- activités, à la disposition de la Direction du Développement au Conseil Général de l’Essone, et mis Économique et de la Recherche (DDER).

Moise Sarr va donc déménager de Paris à Dakar. Mais il restera en contact avec >Paris et la diaspora, puisqu'il est Secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l'Extérieur.

Sur le plan politique, Moise Sarr est le Secrétaire chargé de la communication de l'APR France depuis plusieurs années. 

En 2012, c'est "l'Allemand" Abou Lo qui avait été le "représentant" de la diaspora dans le premier gouvernement de Macky Sall dirigé par Abdoul Mbaye. Pour lancer Macky 2, c'est donc le jeune Moise Sarr qui a eu cet honneur.

Cependant, s'il est le seul "diaspo" à être nommé pour la première fois, il ne sera pas le seul transfuge de la 15e région à siéger au conseil des ministres: Moïse Sarr y trouvera un grand habitué des  lieux, en l'occurrence son "ami et grand frère" le ministre Mamadou Talla qui vivent de passer de la Formation professionnelle à l'Education nationale.

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires