Issa Hayatou tacle Ahmad son successeur

Afrique Connection | 08 / 08 / 2017 à 02:53

hayatout.jpg

Issa Hayatou, président de la CAF depuis 27 ans.

L'ancien président camerounais de la CAF est revenu depuis Yaoundé sur les déclarations d'Ahmad.

"Depuis que je suis parti de la CAF, je me suis gardé d’émettre un avis. Je n’ai jamais ouvert ma bouche pour parler de ça. Mais je regrette ce qui a été dit. Il faut d’abord venir constater avant de sortir ce qu’il a sorti", a taclé le dirigeant au micro de la CRTV ", a déclaré Issa Hayatou sur CRTV

Profitant d'une audience avec le ministre des Sports camerounais, l'ancien président de la Confédération africaine de football s'est dit "surpris" des déclarations de l'actuel président de la CAF, Ahmad, sur l'incapacité actuelle du Cameroun à organiser cet événement sportif.

"On ne peut pas dire que le Cameroun n'a rien, alors que nous avons cinq stades dont trois répondant aux normes, à Yaoundé, Limbé et Bafoussam", a déclaré Issa Hayatou.

"Combien de pays africains peuvent-ils présenter les mêmes infrastructures ?", s'est-il interrogé.

Le Cameroun sera prêt au plus tard en septembre ou octobre 2018, a-t-il déclaré dans une interview accordée à la radio nationale.

Avant d'ajouter que "le président de la CAF a l'obligation de rester prêt de la logique et de la loi".

Cette sortie intervient alors que la Fecafoot crie à la conspiration à la suite des propos du président Ahmad tenus au Burkina Faso

Le Camerounais Hayatou s'est aussi inscrit en faux à l'idée "d'envoyer un cabinet pour inspecter les installations et infrastructures devant abriter la CAN 2019 au Cameroun du 20 au 28 août 2017".

L'ancien président de la CAF s'est aussi expliqué sur le retrait de la CAN des moins de 17 ans à Madagascar au profit du Gabon. "Rien n'a été fait. Quand nous avons décidé de retirer cette compétition à Madagascar, nous étions à quatre mois de la compétition", s'est-il justifié.

Une certaine opinion pense que la sortie médiatique du président actuel de la CAF contre la candidature camerounaise à la CAN 2019, serait la réponse à cet événement.

Après sa défaite à la tête de la CAF, Issa Hayatou ne s'était plus prononcé sur le fonctionnement de l'instance du football africain.

Il occupe actuellement les fonctions de président du conseil d'administration de l'académie nationale de football du Cameroun. VOA

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV