Cameroun : un gendarme tué dans la zone anglophone

Afrique Connection | 08 / 11 / 2017 à 11:56

camer.jpg

image d'illustration

Le gendarme aurait été tué par balle alors que son unité appelée en urgence cherchait à mettre hors d'état de nuire, un groupe de jeunes qui avaient pris d'assaut un établissement scolaire à Jakiri dans le nord-ouest du pays.

C'est pendant les affrontements que le gendarme a trouvé la mort et les auteurs de cet acte n'ont pas été identifiés.

Près de 300 gendarmes et militaires ont été déployés dans la localité située à près de 80 km de Bamenda, chef-lieu de la région anglophone du Nord-Ouest, après la mort du gendarme.

C'est la première fois qu'un agent des forces de l'ordre est abattu depuis le début de la crise il y a un an.

Les autorités camerounaises affirment qu'il s'agit d'un acte perpétré par des individus qui appellent au boycott de l'école toujours paralysée.

La situation est très tendue dans la région du nord-ouest. Une enquête a été ouverte selon Patrick Suh Ndele, sous-préfet de Jakiri, qui demande aux populations de résister à ces actes d'intimidation. bbc

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV