Après la présidentielle, les langues se délient dans l'apr france

Polémique: Accusée d'avoir reçue 2000 EUR pour le compte des femmes : la vice-consul de Paris Mme Mbacké dément et menace

Afrique Connection | 09 / 03 / 2019 à 12:25

Rumeurs, accusations, contre-accusations, j'ai remis telle somme à tel(le) responsable, je n'ai rien reçu...En France, le deuxième tour tant rêvé par l'opposition a pourtant eu lieu. Mais pas là où il était attendu (dans les urnes), plutôt dans la maison APR: la tonne d'argent déversée par Macky Sall pour les besoins de la campagne électorale sème la zizanie et la cacophonie entre les responsables et les militants de base. Mais, aujourd'hui, ce n'est pas que cette base qui demande de tirer les choses au clair...

En effet, une vive polémique a eu lieu dès le début de la campagne sur le partage de cette manne estimée entre 173 000 euros, et environ 300 000 euros à en croire certaines sources qui ont pris en compte les nombreuses rallonges ça et là qu'aurait reçues la bande à Hameth Sarr par des canaux officieux.

Toujours est-il que beaucoup de responsables et alliés n'ont pas vu la couleur de cet argent. D'où la question : où est passé toute cette manne ?

La présidentielle passée, l'heure est au bilan. Enfin, aux demandes tous azmiuts de bilan du directoire coordonné par Hameth SARR. Du coup, les rumeurs fusent depuis quelque temps, pour justifier les décaissements. L'une des rumeurs mouille la responsable des femmes APR France et de Benno Bokk Yakaar, la vice-consul Madame Mbacké.

Mme Mbacké a demandé «honorablement aux membres de comité électoral de se réunir en toute urgence pour éclairer de tels propos. »

Cette dernière a elle-même révélé l'existence de cette rumeur, a travers un message envoyé à ses camarades de la mouvance présidentielle.

« J'aimerais juste apporter quelques éclaircissements concernant la rumeur sur le financement d'une activité politique pour les femmes, par le Comité électoral National/France d'un montant de 2000 euros », écrit la vice-consul dans un premier temps, avant de démentir :
« Aucune somme ne m'a été remis lors de la campagne électorale par les instances de notre parti et de la Mouvance. La transparence et l’honnêteté sont des valeurs fondamentales dans l’exercice de mes fonctions, ceci étant également en parfait accord avec mes convictions personnelles. »

Ensuite, Mme Mbacké a demandé «honorablement aux membres de comité électoral de se réunir en toute urgence pour éclairer de tels propos. »

Au cas échéant, « je serai dans l'obligation de le faire par d'autres canaux, pour démentir cette Rumeur », conclue t-elle.

Le point de départ vers la case...départ? 

A peine la page de l'élection tournée, cette histoire d'argent risque de polluer à nouveau les relations entre le coordonnateur de la DSE-APR France et également coordonateur du directoire de campagne de la mouvance présidentielle, Hameth SARR, et la responsable des femmes de l'APR, Mme Mbacké. Cette dernière a eu du mal à reconnaître l'autorité du premier nommé, au point de le "destituer" en août dernier.  Finalement, les deux responsables fumeront le calumet de la paix, un mois plus tard. Même s'il a fallu attendre la campagne dé février pour qu'ils matérialisent vraiment leur unité.

Alors, cette rumeur- démenti sur les 2000 EUR que le comité dirigé par Hameth Sarr aurait remis à la présidente des femmes Mme Mbacké est-il le point de départ vers la case...départ? 

Une chose est sûre, à l'APR France, le deuxième tour ne fait que commencer. Et il risque d'être très long. Car les soupçons et autres griefs portés contre les responsables de la Délégation et du comité électoral, ainsi que les demandes de bilan, se font de plus en plus persisant...

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV