post- élection au Sénégal

La prochaine suppression du poste de Premier ministre va entraîner la démission du gouvernement, selon un constitutionnaliste

Afrique Connection | 09 / 04 / 2019 à 01:07

Quand la réforme institutionnelle sera effective dans les prochains moins, et que donc le poste de Premier ministre aura été supprimé, Boune Abdallah Dionne va ensuite s'installer et continuer à exercer en sa qualité de Ministre d'Etat Secrétaire général de la présidence.

Mais, d'après le constitutionnaliste Mounirou Sy, par ailleurs Conseiller spécial à la Primature, les autres ministres de son gouvernement devront aussi démissionner. "La Constitution dit clairement à son article 46 que ‘'sur proposition du Premier ministre, le président de la République nomme les ministres, fixe leurs attributions et met fin à leurs fonctions''. Le gouvernement étant une institution collégiale et solidaire, la démission ou la cessation des fonctions du Premier ministre entraîne, de facto, la démission de l'ensemble des membres qui composent le gouvernement dont il était à la tête", a t-il expliqué dans le quotidien L'As de mardi.

Afrique Connection

Top 10 + Populaires