Demi-tour

Afrique Connection | 09 / 07 / 2017 à 05:17

Une drôle d'histoire s'est passée samedi soir à Fleury-Merogis (non c'est pas dans la prison), dans une soirée du mouvement « Fini Weeti », une succursale de l'APR en rupture de banc à cause des mésententes avec la direction. La soirée chic est parrainée par le directeur du Port, Cheikh Kanté. Parmi les invités, il y avait les responsables de la DSE-APR France. Leur chef, Demba Sow, qui conduisait la délégation, est la cible favorite de « Fini Weeti ». Leur présence sur ces lieux, avec le statut d'invité VIP en plus, était donc comme un coup de tonnerre. Ce qui n'en était pas un en revanche, c'est celle des autres invités de marque : les responsables et les candidats de la coalition Manko Taxawou Senegaal- France (MTS). En effet, depuis quelque temps, il y a un flirt en l'air entre ces derniers et « Fini-Weeti », qui ne participent plus aux activités de l'APR. Pendant le mois de ramadan, MTS a même répondu favorablement à un « ndoggou » offert par « Fini-Weeti » sur la région parisienne. Des négociations étaient en cours pour que ce mouvement qui revendique des milliers de membres vote pour la liste dirigée au niveau national par le maire de Dakar, Khalifa Sall (en prison).

C'est dans ce contexte-donc qu'ils ont tout naturellement répondu à l'invitation de samedi. Sauf qu'entre temps, les données avaient commencé à changer : des négociations étaient menées en coulisses pour le retour au bercail des brebis galeuses. 

Samedi, quand la délégation de MTS est arrivée sur les lieux, elle a préféré attendre dehors « parce qu'on ne reconnaît pas les tenants et les aboutissants » de la soirée. En effet, ils étaient surpris par la nombreuse foule APR, avec qui leurs hôtes sont censés ne plus être en bons termes. Après de longues minutes de concertation et un entretien avec Abdoulaye Ba (à l'extérieur), le vice-président du mouvement, MTS a finalement fait demi-tour. Ils ne savaient pas avoir si bien fait...Car, quelques minutes après, la DSE-APR et « Fini-Weti », ont scellé une réconciliation en fanfare dans une salle pleine à craquer. Vous imaginez si cela s'était passé devant les yeux de de mon grand Malick Youm et de ses candidats ?

Afrrique Connection

      Plus d' "OFF' DE CAMPAGNE"

Le lapin d'ATS

Ndawi Askan-wi

Double casquette

Panique à bord du BBY

Les larmes de Birahim

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV