Entrepreneuriat

La belle initiative du SIAD au profit des porteurs de projets de la diaspora

Afrique Connection | 09 / 08 / 2018 à 09:17

Grâce à sa démarche sociale et solidaire en faveur de l'Afrique, le Siad (Service international d'appui en développement) est accueilli depuis avril 2017 à la Mijoteuse (à Colomiers).

 

Cet espace de travail partagé lui permet de bénéficier de moyens techniques et humains nécessaires à son activité. Chaque année, une vingtaine de porteurs de projets bénéficient d'un suivi qui leur permet d'intervenir sur le continent africain et de sortir souvent de la précarité.

Projets de développement

Parmi les projets soutenus par le Siad, un jeune Sénégalais travaille en ce moment à l'accès à l'énergie dans des villages de son pays. Une Ivoirienne veut créer un collège pour les filles car elle n'a pas eu la chance d'aller à l'école.

«La moitié de nos projets est de nature agricole», ajoute Sophie Denogens. «Ils ont tous une vocation sociale. Amedischool, porté par Pierre Samba Lay en République Démocratique du Congo vise la formation professionnelle agricole pour de jeunes orphelins tout en cultivant du manioc pour se financer. Le projet des Ballons rouges fonctionne très bien aussi au Burkina Faso. Monique Douillon permet le développement de la culture de la moringa dans le village de Zam qui accueillie aussi un centre d'alphabétisation, de renutrition, de scolarisation et de parrainage d'enfants».

Prêts de 50 % des porteurs de projets sont demandeurs d'emploi. Cette dynamique qui les sort souvent de l'isolement permet à 80 % d'entre eux de connaître une issue positive et d'améliorer leur situation personnelle et professionnelle.

Le Siad sélectionne actuellement des porteurs de projets jusqu'au mois de septembre à Colomiers et dans l'agglomération. Il recherche aussi des bénévoles pour aider les candidats dans leur démarche.

Afrique Connection, avec ladepeche 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV