Le ticket va disparaître

A PARIS, LA FIN D'UNE EPOQUE DANS LE METRO

Afrique Connection | 09 / 10 / 2017 à 07:34

Il mesure 66 mm sur 30. Une fois composté, sa durée de vie n'excède pas trois heures. Il s’en vend 700 000 par jour. Il entretient une histoire "fusionnelle" avec les Parisiens depuis près de 50 ans, et est systématiquement embarqué en guise de souvenir par les millions de touristes qui visitent la capitale française. Mais, bientôt, ce long compagnonnage va prendre fin. Le fameux ticket de métro, qui va disparaître au profit d'un système magnétique, ne sera plus qu'un vieux souvenir. Une révolution.

Si vous n'en disposez pas un qui est resté coincé dans un de vos vieux livres de chevet, qui traîne dans vos paparasses, votre porte-monnaie, au fond de votre sac à main ou à dos, ou encore dans vos poches, c'est le moment ou jamais de penser à collectionner ce bout d'histoire de Paris: le ticket de métro. Car l'emblématique ticket qui vous permet d'accéder au métro, mais aussi dans les bus et tramwey à Paris, après près de 50 ans de service, s'apprête à faire ses adieux. Il disparaîtra de la circulation en 2019.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités (l’autorité organisatrice des transports franciliens) a en effet annoncé mardi 3 octobre le calendrier de la modernisation billétique qui doit, à termes, marquer la fin des tickets individuels.

Mon smartphone pour voyager

Ils seront bientôt remplacé par un pass, non nominatif, qui sera rechargeable. La carte d'abonnement, le pass navigo, va lui aussi évoluer. Vous pourrez bientôt voyager avec votre téléphone portable, comme on le fait déjà pour le train par exemple.

Le ticket, à l’unité ou en carnets, sera remplacé par deux types de titre de transport. À commencer par le smartphone. Dès l’été 2019, les usagers des réseaux de transports de la région pourront utiliser leur téléphone, non seulement pour organiser leurs trajets, mais aussi pour acheter leurs titres de transport et passer les portillons. Une expérimentation est prévue dès le second semestre 2018.

Les voyageurs sans téléphone devront se servir d’une carte rechargeable, une sorte de porte-monnaie électronique, avec laquelle il sera possible d’acheter des tickets à l’unité ou des carnets. « On pourra même (les) recharger par Internet », a précisé Valérie Pécresse.

Jean OLOHOU

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV