Rencontre SALEH- COJER à Paris: "La jeunesse de la diaspora doit être plus impliquée et mieux responsabilisée"

Afrique Connection | 09 / 10 / 2017 à 04:11

Communiqué: 

Profitant d’un séjour privé en France, le ministre d’Etat et Directeur de cabinet politique du Président de la République, Mahmoud SALEH, a tenu une séance de travail avec la COJER/France, vendredi 06 octobre 2017, à Paris. En introduction, Emile Bakhoum Coordonnateur de la structure, a félicité le camarade Mahmoud Saleh d’avoir initié cette rencontre avec la jeunesse comme il l’a fait à Dakar notamment.

A la suite du coordonnateur, le Directeur du cabinet politique du président, après avoir félicité la COJER France pour son dynamisme et sa discipline, a fait un diagnostic profond de la situation du parti. Il a mis un accent particulier sur les avancées significatives et les réalisations du gouvernement depuis 2012, à l'endroit de la diaspora; ce qui constitue des arguments plausibles pour continuer à aller à la rencontre de l'électorat local.

Cette réunion de travail a été le lieu de s’interroger sur le repositionnement de la COJER dans le parti. Car dit-il, la jeunesse doit occuper une place prépondérante et stratégique au sein de notre formation politique. En outre, la promotion et le renforcement de la jeunesse ont occupé nos échanges. Le sentiment général est que la jeunesse de la diaspora doit être plus impliquée et mieux responsabilisée. Cela est d'autant plus vrai qu'elle constitue un vivier de talents qui doit prendre toute sa place dans l’émergence du Pays de la Téranga. Sa prise en compte dans le jeu politique s'impose de fait.

COJ 2.jpeg

La réunification de la jeunesse républicaine était au sens large du terme a été soulevée. A cet effet, le ministre d’Etat a tenu à rappeler que le parti dispose d'une COJER et non de COJER(s) et ce, en dépit de leur implantation sur le territoire national et international. On peut se réjouir du maillage mais j'invite la jeunesse républicaine à s’unir et à se saisir des leviers du parti et rallumer la flamme d'antan tout en insistant sur le fait que la jeunesse constitue le présent et l’avenir et que l’avenir se prépare maintenant.

Nous saluons la disponibilité du camarade Saleh, le félicitons pour son pragmatisme et son intelligence dans l’analyse de la situation politique et de la place de la jeunesse.
La COJER France se félicite des discussions constructives et fructueuses. Elle réaffirme sa ferme volonté de donner un sens à l'unité et à la cohésion pour un parti fort et uni.

Fait à Paris,
Le 07 octobre 2017

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV