Les élections des députés Lénaïck Adam et Ian Boucard invalidées par le Conseil constitutionnel

Afrique Connection | 09 / 12 / 2017 à 12:49

Le Conseil constitutionnel n'avait pas que le cas Valls à trancher. Les Sages ont statué ce vendredi 8 décembre sur 15 contentions relatifs aux législatives de juin derniers; deux élections ont été invalidées.

Celle du député LREM de la deuxième circonscription de Guyane Lénaïck Adam et celle du député LR de la première circonscription du Territoire de Belfort Ian Boucard. Les électeurs de ces deux territoires devront revoter au début de l'année 2018.

Ce sont les deuxième et troisième élections retoquées par le Conseil constitutionnel. La première était celle d'une députée LREM du Val-d'Oise invalidée parce que son suppléant avait présidé le conseil des prud'hommes du département ce qui est interdit par le code électoral. Un nouveau scrutin aura lieu fin janvier.

Il devrait intervenir en février pour les deux cas étudiés ce vendredi. Pour Lénaïck Adam, ce sont des irrégularités constatées dans deux bureaux de vote qui ont conduit les sages à prendre la décision au regard "du nombre de suffrages exprimés dans ces bureaux de vote et de l'écart de voix entre les deux candidats présents au second tour". Le député LREM l'avait emporté avec 56 voix d'avance sur son rival Davy Rimane, syndicaliste figure du mouvement social qui a agir au printemps.

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV