Arrêt sur image: à Barcelone, l'insolite défilé de mode des vendeurs à la sauvette sénégalais

Afrique Connection | 10 / 04 / 2018 à 08:50

Une quinzaine de vendeurs de rue sénégalais ont organisé un défilé de mode à Barcelone pour présenter leur propre collection de «vêtements légaux fabriqués par des immigrants illégaux», le slogan de leur campagne pour créer une alternative à la vente ambulante. Ils ont présenté une petite collection de T-shirts et sweat-shirts, créés en collaboration avec le Centre universitaire du design.

Le 6 avril 2018 à Barcelone. Derrière elle, les autres membres du Syndicat des vendeurs ambulants brandissent une banderole sur laquelle on peut lire: «Personne n'est illégal.» Une campagne de crowdfunding (financement participatif) avait permis de récolter 48.000 euros pour leur nouvelle association-syndicat populaire des vendeurs ambulants de Barcelone. «Nous voulons travailler légalement pour contribuer à l'économie de Barcelone, qui est notre ville», a dit un porte-parole des vendeurs, Aziz Faye. Plusieurs centaines d'Africains sans papiers se consacrent depuis des années à la vente d'articles de contrefaçon, dans les quartiers touristiques de Barcelone, fuyant en courant avec leur marchandise à l'arrivée de la police. afp

Afrique Connection TV