Macky 2

Communiqué du conseil des ministres: la star qui sera traquée chaque mercredi

Afrique Connection | 10 / 04 / 2019 à 12:26

Après l'investiture du Président Macky Sall et la nomination de son Premier ministre et son gouvernement, la semaine dernière, au boulot maintenant.

Ce mercredi, le gouvernement fait sa rentrée avec la tenue du premier conseil des ministres du second mandat de Macky Sall.

Tous les yeux sont donc rivés vers le palais. On surveillera notamment avec attention le baptême de feu des "petits nouveaux" comme Néné Fall Mbaye de la Jeunesse, Moussa Baldé de l'Agriculture, etc. 

Dans la diaspora, les compatriotes s'intéresseront particulièrement aux premiers pas de leur ministre de tutelle, Moïse Sarr en l'occurrence, en l'iiditifiant sur la dernière photo de famille du gouvernement conduit par un Premier ministre, poste dont le processus de liquidation pourrait être enclenché aujourd'hui même. 

Mais, plus généralement, la "star" des reunions hebdomadaires du gouvernement de ces premiers mois de Macky 2 sera incontestablement le communiqué du conseil des ministres ministres qui les sanctionnera. Et pour cause. Chaque mercredi, c'est ce communiqué qui rendra compte, entre autres, des nominations.

Chaque mercredi donc, ce communiqué sera très attendu. Par la presse, il est vrai. Mais surtout par ceux qui espèrent être casé (et leurs proches, base politique) dans une direction de société nationale, d'agence, une ambassade, un consulat, une préfecture, gouvernance, un  service, etc. 

Chaque mercredi, le communiqué du conseil des ministres sera traqué sur les sites internet, scruté, analysé, commenté et partagé. 

Les traqueurs multiplieront les allers-retours jusqu'à tomber dessus. Ça fait pas de mal pour des sites friands de clics.

Et quand ce communiqué sera enfin mis en ligne, sa première partie n'intéressera pas grand monde. On s'en fout de la littérature sur les activités de la semaine du Président revus des dizaines de fois. 

Les chasseurs de poste défileront donc la page web vers la fin du communiqué où est généralement "casé" les "mesures individuelles prises par le conseil des ministres".

La traque est lancée. Et c'est parti pour de longs mois.

Thierno Diallo, Afrique Connection 

 

 

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV