Il lance « Les Congolais debout » ce jeudi

(Vidéo) Ce richissime homme d'affaires congolais, gendre du président angolais, est décidé à dégager Kabila

Afrique Connection | 10 / 08 / 2017 à 08:52

Après Lucha, Filimbi, un nouveau mouvement citoyen entre en scène en RDC avec l'objectif de sortir le pays du marasme politique. Ce mouvement, officiellement lancé ce jeudi 10 août, est initié par un richissime homme d'affaire congolais, Sindika Dokolo.

Ce dernier est l’époux d’Isabel dos Santos, la fille du président angolais, qui est présentée dans plusieurs classements comme femme la plus riche d’Afrique.

Sa fortune en fait-il un conccurrent de taille à Moise Katumbi, autre richissime opposant qui lorgne le fauteuil de Kabila?  Sindika Dokolo est en tout cas supposé être proche de Katumbi. 

Sur la plaquette de présentation de "Les Congolais Debout", il est précisé que ce mouvement citoyen se place au-dessus de la logique des partis. Le mouvement est présenté comme ouvert à tout le monde. 

"La défense de nos droit, de l’alternance, de la justice et de la paix nous concernent tous. Ce n’est que tous ensemble, réunit derrière un idéal, au delà des sensibilités politiques et des partis, que nous feront échec au chaos", lit-on. 

"Nous aimons notre pays et sommes convaincus de son immense potentiel. La Rép Dém du Congo est un géant qui s’endort et qui s’ignore. Nous nous réunissons au sein ce mouvement citoyen pour exprimer notre frustration devant l’incapacité du gouvernement congolais et des partis politiques de faire respecter la constitution et souhaitons mobiliser tous les Congolais de bonne volonté pour mener les nombreuses actions dans l’esprit de l’article 64 de notre constitution", est-il précisé.

L'objectif de ce jeune mouvement est de créer "l'alternance en 2017". 

Pour exliquer leur démarche, Sindika Dokolo et les siens se fondent sur l'article 64.1 de la Constitution de la RDC qui stipule:

« Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. »

Voici l'appel vidéo du mouvement aux Congolais:

Jean OLOHOU, Afrique Connection

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV