Le lapin d'ATS

Afrique Connection | 11 / 07 / 2017 à 10:00

L'autre jour (vendredi), je vous annonçais un "doxantu" d'ATS (Aissata Tall Sall) dans le 18e arrondissement de Paris pour aller à la pêche aux voix. Vous n'avez jamais vu sur Afrique Connection le compte rendu de cette promenade improvisée. Pardon imposée. Vous savez pourquoi? C'est parce que le "doxantou" n' a tout simplement pas eu lieu. Journalistes et sympathisants attendaient la dame de Podor au point de rendez-vous, le célèbre Dibi (c'est gratuit, parce que depuis 12 ans j'y bois gratuitement du thiane). ATS ne viendra jamais. Elle leur a posé un lapin quoi. 

Comme le compte-rendu n'est jamais venu, je me suis dis donc que je vous devais des explications. En réalité, cette visite de proximité n'était pas inscrite dans son agenda. Arrivée à Paris le matin-même, la garde rapprochée d'ATS lui a déroulé le plan. Elle a répondu en prévenant qu'elle avait un rendez-vous profesionnel dans l'aprèm qu'elle ne devait pour rien au monde manquer. En plus, elle avait aussi besoin de récupérer un peu avant le meeting du lendemain aux Mureaux, parce que, nous apprend-on, la "lionne" du nord n'avait pas beaucoup dormi les sept dernières nuits à cause notamment d'un long périple qui l'a conduit en Afrique centrale.

Elle est rentrée jeudi à Dakar. Elle a juste eu le temps d'arriver à la RTS dans le cadre du temps d'antenne dans la campagne qui devait démarrer trois jours plus tard. Dans la foulée, elle réussira à rattraper son vol pour Paris. C'est donc lessivée qu'ATS a été accueillie à Orly par un comité d'accueil qui l'envahira ensuite toute la matinée dans son hôtel.

La prochaine fois, Doro, essaie de mieux coordonner tout ça et de voir au préalable avec la très busy avocate si c'est c'est possible ou pas... avant de donner des rendez-vous comme ça et de faire croire au téléphone qu' "on va bientôt arriver". D'accord? Sinon je pense que la serveuse va encore se fâcher hein, elle qui, vendredi, était systématiquement interpellée par "tes" militants à propos d'un "rendez-vous avec Doro" ou d'une "réservation" dont-elle n'était même pas au courant.    

Afrique Connection

Plus d' "OFF DE CAPAGNE":

Ndawi Askan-wi

Demi-tour

Double casquette

Panique à bord du BBY

Les larmes de Birahim

Les humeurs de campagne de Latyr Diouf (N°1)

 

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV