méthode stalinienne dans l'élargissement du bureau de la DSE-APR France

AUDIO: Les femmes APR France vomissent le Coordonnateur Hamet Sarr, appellent Macky SALL à prendre ses responsabilités et menacent...

Afrique Connection | 11 / 08 / 2018 à 05:47

A peine désigné par le Président Macky Sall, déjà vomi par toutes les couches de l'Alliance pour la République (APR) en France. C'est peu de dire donc qu'Hamet SARR , bombardé il y a quelques mois comme coordonnateur de la DSE-APR France, a battu le record d'impopularité en si peu de temps.

Certes, connaissant le caractère impulsif et boudeur de l'homme, beaucoup dans le parti avait prévenu sur le danger qui guettait l'APR France si toutefois Hamet SARR en devenait le patron. Mais, au nom de l'unité prôné par Macky SALL, tous les sceptiques avaient accordé le bénéfice du doute à Sarr, et s'étaient donc rangés derrière le choix du Président de leur parti. Ce capital de confiance circonstancielle a aujourd'hui fondu comme beurre au soleil. La goutte d'eau qui a débordé le vase aura été cette réunion organisée mercredi en catimini, en l'absence de tous les responsables qui s'étaient opposé démocratiquement à sa candidature ou qui représenteraient une menace à ses yeux. Il a attendu qu'ils soient quasiment tous en vacances pour convoquer une réunion d'élargissement du bureau...à l'avant-veille. Bref, Hameth SARR a commencé son règne par un règlement de compte, en donnant la part belle des postes à son clan qui a soutenu sa candidature, et en léguant les miettes à ses opposants présumés.

Résulat : quasiment tout le parti s'est levé comme un seul homme pour dénoncer cette méthode digne de Staline, vomir le coordonnateur SARR et son clan. 

Les femmes du mouvement APR-France présidé par Madame Mbacké sont particulièrement très remontée contre Hameth SARR. Afrique Connection a pu accéder à leur panel où elles expriment leur colère, disqualifient le nouveau coordonnateur et son clan (avec parfois des mots très durs). Elles sont 18 à intervenir sur le panel. Certaines, comme Astou FALL, sont intervenues depuis la Mecque, d'autres depuis leur lieu de vacances au Sénégal. Elles sont des responsables de section du parti en France ou à tout le moins très bien placées dans la hiérarchie. Aujourd'hui à bout, eles appellent surtout Macky SALL à prendre ses responsabilités, à rectifier le tir avant qu'il ne soit trop tard...sinon. Écoutez !

Par Thierno DIALLO, Afrique Connection (montage audio www.lallyformation.com/

Afrique Connection TV