Marina NOBOUT MATIO, DG d'Ohel International en Côte d'Ivoire : "les constructions écologiques sont l'avenir en Afrique"

Afrique Connection | 11 / 10 / 2017 à 09:55

Marina Nobout.jpg

Marina NOBOUT MATIO, Directrice générale d'Ohel International en Côte d'Ivoire

Marina NOBOUT MATIO est la Directrice générale d'Ohel International, une société immobilière ivoirienne spécialiséE dans la construction de maisons écologiques. Rencontrée dans le cadre du salon Urbafrica, qui s'est tenu à Lyon les 6 et 7 octobre 2017, elle a confié à Afrique Connection pourquoi la diaspora ivoirienne constitue t-elle une cible spécifique. Marina NOBOUT MATIO a aussi livré son sentiment sur l'état de l'immobilier en Côte d'Ivoire.

 

Quel est le sens de votre participation au salon Urbafrica de Lyon ?

A Ohel International, nous avons pris le pari du développement durable, des maisons écologiques. Dans ce sens, il est important de venir à la rencontre de toute la diaspora afin de les sensibiliser sur ce système de construction en BTCS, c'est à dire Bloc des terres comprimées et stabilisées. L'avantage de ces constructions est d'abord qu'elles sont écologiques, parce que nous utilisons moins d'énergie dans la fabrication de ces blocs de terre. Ensuite, elles permettent d'avoir des maisons économiques, parce que nous faisons 30 % de remise sur les gros œuvres. En fin, l'autre avantage est que ce sont des maisons durables. 

"Nous venons donc à leur rencontre pour leur proposer nos solutions, rétablir une certaine confiance"

Pourquoi cette offensive à l'endroit de la diaspora ivoirienne ?

Au fait, on a remarqué que beaucoup d'Ivoiriens ne retournent pas au pays parce que tout simplement ils n'ont pas de maison. Beaucoup se sont fait aussi gruger dans leur recherche de logement. Nous venons donc à leur rencontre pour leur proposer nos solutions, rétablir une certaine confiance. Nous-nous posons en relais pour leur permettre de réaliser leurs projets immobiliers.

Mais nous sommes là aussi pour rencontrer des partenaires, des investisseurs qui seraient prêts à investir dans l'immobilier en Côte d'Ivoire.

Quel est l'état du business de l'immobilier en Côte d'ivoire aujourd'hui, après la crise socio-politique qui a ébranlé le pays dans les années 2000 ?

La Côte d'Ivoire connaît aujourd'hui un grand boom immobilier. C'est un gros business. Il y a eu des déplacements des populations pendant la crise. Part conséquent, aujourd'hui, il faut construire plus de logements. Il y a beaucoup de défis à relever dans ce sens.

A (re)lire également: Au salon Urbafrica de Lyon, des rencontres prometteuses...et des lauréats

Pour notre part, notre projet fondé sur le développement durable a très bien été accueilli au pays et dans la diaspora. D'ailleurs, le gouvernement nous a accompagné. J'ai même bénéficié d'un Prix « Oscar des BTP ». J'ai aussi accompagné la Côte d'Ivoire à la Cap 22 au Maroc où j'ai obtenu le Prix de la maison écologique. Donc tout cela peut contribuer à rassurer tous les acteurs.

Personnellement, je pense que ces types de constructions écologiques sont l'avenir en Afrique.

Propos recueillis par Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV