Sur les routes de campagne

Abdoulaye Baldé tacle Idy et sa coalition de "grands noms": "en 2012, nous avions aligné de grands noms dans Bokk Gis Gis mais nous avions obtenu moins de 5 députés"

Afrique Connection | 12 / 02 / 2019 à 12:03

Beaucoup d'observateurs pensent aujourd'hui que le candidat Idrissa Seck a repris du poil de la bête grâce aux nombreux soutiens de leaders de l'opposition, notamment les candidats recalés.

Mais, Abdoulaye Baldé,  qui avait jeté l'éponge pour soutenir Macky Sall, pense que c'est de la poudre aux yeux. Et que donc Idy et ses soutiens ne représentent pas une menace réelle pour son candidat Macky Sall.

 " Il y a beaucoup de leaders de l’opposition qui sont avec lui. Mais vous savez, il y a leaders de l’opposition et leaders de l’opposition. C’est vrai qu’il a une coalition de grands noms. Nous l’avions fait en 2012 avec notre fameux Bokk Gis-Gis. Nous avions aligné de grands noms mais, en définitive, nous nous sommes retrouvés avec moins de 5 députés", explique t-il dans une interview avec notre confrère emedias.sn

"Ils ne nous font pas (peur). Vous savez, en politique aussi, on se connait un peu. Il y a beaucoup de politiciens qui ont une existence médiatique mais qui n’existent pas sur le terrain. La plupart de ceux qui ont rallié sa coalition étaient derrière lors des élections législatives. Par conséquent, je ne pense pas que ce soit un véritable danger pour le camp du président sortant même s’il ne faut jamais minimiser un candidat", insiste le président de l'Ucs.

Amadiu Mané, Afrique Connection 

Top 10 + Populaires