La Seyne-sur-Mer (83) : l'hommage à Demba Touré, un jeune sénégalais tué d’une rafale de kalachnikov

Afrique Connection | 12 / 08 / 2018 à 05:36

Plus de 500 habitants de La Seyne-sur-Mer se sont réunis ce samedi pour rendre hommage à Demba Touré, tué d’une rafale de kalachnikov la semaine dernière dans la cité Berthe. La famille du jeune homme de 24 ans a organisé cette marche pour que «plus jamais» ne se reproduise ce genre d’événement

 

Une marche pacifique et silencieuse, en présence de la famille du jeune homme de 24 ans, d’habitants de la ville mais aussi de la consule du Sénégal, dont est originaire la famille Touré.

Il a été tué dans une rafale de kalachnikov alors qu’il sortait d’un salon de thé dans la nuit de vendredi 3 à samedi 4 août. « Il ressemblait à la mauvaise personne, c’est aussi simple que ça »,s’indigne Papys, son ami proche, avec qui il devait partir à Londres.

De la colère à la peur

L’heure est encore à la tristesse ou à la colère pour la famille, mais pour certains habitants de La Seyne-sur-Mer, l’inquiétude monte.

La famille de Demba a organisé  cette marche blanche pour "montrer que les habitants de la cité Berthe sont victimes des trafiquants de drogue. Toute la cité ne participe pas aux trafics (...) C’est incroyable mais c’est presque plus facile d’acheter une arme que d’acheter du pain. Il faut montrer que les habitants de la cité Berthe sont victimes des trafiquants de drogue. Toute la cité ne participe pas aux trafics". L'objectif est également de libérer la parole sur la présence d'armes de guerre dans les quartiers. "Les armes se baladent dans nos quartiers et elles sont tenues par des enfants", dénonce Hawa Touré, la soeur de Demba.

Il faut faire bouger les choses pour que mon petit frère ne soit pas mort pour rien.Hawa Touré, la sœur de la victime

L'enquête se poursuit. À ce stade, l'hypothèse d'une erreur de cible est privilégiée, selon France Bleu Provence. Demba Touré venait de remonter dans sa voiture après avoir acheté des canettes de boissons dans un bar lorsqu'il a été touché. Le jeune homme n'avait pas de casier judiciaire et n'avait jamais fait parler de lui. "Il s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment", explique Poullo Touré, le frère aîné de la victime.

Avec agences  ce que l'on sait des deux suspects interpellés vendredi

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV