Éthiopie

Une balle perdue tue un chanteur en Ethiopie

Afrique Connection | 13 / 02 / 2019 à 10:23

Dadhi Gelan est décédé à Addis-Abeba, lors de l'ouverture d'un hôtel.

 

Le musicien était connu pour ses chansons engagées pour défendre les droits de la population oromo.

Il est mort, alors qu'il avait fini sa prestation dans la ville d'Ashufe, à l'est de la capitale Addis-Abeba.

La balle perdue a touché le chanteur qui est décédé quelques instants plus tard.

Tufa Wodajo l'un des témoins, ami du défunt a dit à la BBC : "Dadhi m'a averti en nous demandant de faire attention parce qu'on pourrait être touché par une balle".

Selon un autre artiste présent au moment de l'incident, au moins 50 ou 60 coups de feu ont été entendus.

Des sources policières affirment que l'usage des armes à feu est courant dans la région.

Des gens tirent en l'air lors des moments de fête ou de deuil.

Dadhi Gelan est également, l'auteur de cinq livres en langue oromo. Bbc 

Top 10 + Populaires