Pourquoi le Conseil présidentiel pour l'Afrique de Macron a la liberté de traiter tous les sujets sauf celui- là?

off diaspora

Afrique Connection | 13 / 12 / 2017 à 01:04

 

Dans un souci de transformer les relations entre la France et les pays africains, et d'enterrer donc définitivement la fameuse Françafrique, Emmanuel Macron a mis en place un Conseil présidentiel pour l'Afrique (CPA). Il est composé de dix membres tous d'origines africaines ou en prisme direct avec le continent dans le cadre de leur  travail.

Leur rôle est de recueillir le ressenti des sociétés civiles africaines sur tous les sujets et de faire ensuite des propositions à Macron.
Cependant, si les "sherpas " africains de Macron ont "la liberté et l'indépendance " de traiter tous les sujets, il subsiste pourtant un thème sur lequel ils ne sont pas autorisé à se pencher: la sécurité. Ils en ont fait la précision lors d'une conférence de presse tenue lundi 11 décembre à Paris. La sécurité reste donc gardée.

Pourquoi alors? Y a t-il des informations top secret sur la sécurité en Afrique qui doivent rester entre les mains d'une certaine élite?

Qui parle de sécurité pense à la lutte contre le terrorisme à travers notamment l'opération "Barkhane ", mais aussi la présence de bases militaires françaises sur le continent. Une chose est sûre, le CPA ne pourrait pas faire des recommandations à Macron allant dans le sens d'acteurs politiques et la société civile africaine qui réclament avec véhémence la fermeture des dites- bases.
Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV