Partenariat

Obama et Hollande à l’unisson sur l’Afrique

Afrique Connection | 15 / 02 / 2014 à 01:22

Dans une tribune commune et publiée simultanément dans les quotidiens Le Monde et Washington Post du lundi 10 février, Barack Obama et François Hollande ont encensé le partenariat franco- américain sur l’Afrique. En guise de coup d’envoi de la visite d’Etat que le président français effectue au pays de l’oncle Sam.

Pour montrer à la face du monde que les Etats-Unis et la France sont sur la même longueur d’onde sur toutes les questions internationales, les présidents de ces deux pays ont co- signé une tribune publiée, le lundi 10 février, dans les quotidiens Le Monde (France) et le Washington Post, soit le jour même de l’arrivée du numéro un français pour une visite d’Etat de trois jours. Mais, pour les deux hommes, cette entente cordiale est plus perceptible sur le continent africain.
« Cependant, plus qu'ailleurs, c'est peut-être en Afrique que notre nouveau partenariat trouve son expression la plus visible. Au Mali, les forces françaises et de l'Union africaine, bénéficiant de l'aide des Etats-Unis en matière de logistique et de renseignement, ont fait reculer les insurgés liés à Al-Qaida, ouvrant ainsi au peuple malien la voie d'un avenir démocratique », signent Obama et Hollande.
Précisant que, dans tout le Sahel, qu’ils s’associent avec d'autres pays pour « empêcher Al-Qaida » de gagner de nouvelles positions. Les deux présidents poursuivent : « En République centrafricaine, des soldats français et de l'Union africaine, avec l'appui des ponts aériens et le soutien des États-Unis, s'efforcent d'endiguer les violences et de créer un espace propice au dialogue, à la réconciliation et à des progrès rapides en vue d'élections de transition ».
Avant de conclure : « Sur tout le continent, du Sénégal à la Somalie, nous contribuons à l'entraînement et à l'équipement des forces locales pour qu'elles puissent assurer elles-mêmes la sécurité. Nous nous associons avec les gouvernements et les citoyens qui cherchent à consolider les institutions démocratiques, à renforcer l'agriculture et à lutter contre la faim, à améliorer l'accès à l'électricité et à fournir des traitements pour sauver des vies en les protégeant des maladies infectieuses.
Nos deux pays ont été les premiers pilotes du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme et sont aujourd'hui parmi ses meilleurs champions ». Après le « funck EU » (Que l’Europe aille se faire foutre) de Victoria Nuland, vice- secrétaire d’Etat chargée de l’Europe au Département d’Etat, il fallait bien trouver la parade pour détendre l’atmosphère avant les retrouvailles entre Obama et un de ses partenaires européens.

Afrique Connection TV