Arrêt sur images: comme on se retrouve...

Afrique Connection | 15 / 07 / 2017 à 01:48

ça y est, les retrouvailles tant rêvées pour certains, et spéculées par d'autres à la périodicité d'un serpent de mer, ont été scellées vendredi soir...C'était au restaurant Dibi à la Rue Polonceau (pub toujours gratuit), à Château Rouge. C'était plutôt sur le trottoir d'en face. Il s'agit des retrouvailles de la grande famille des Libéraux sénégalais.

Regardez bien la photo ci-dessus. En face, il y a Ibrahima Diop, chargé de communication du Pds France et directeur de campagne Diaspora de la coalition gagnante Wattu Seneggaal dirigée par Abdoulaye Wade. À côté de lui, son acolyte du Pds et tireur d'élite de la fédération de France avec des contributions incendiaires contre Macky Sall.

En face de ces deux-là, vous avez Tamsir Faye, soldat de Macky, ancien consul à Marseille, aujourd'hui 1er conseiller à l'Ambassade du Sénégal au Canada; et Moise Sarr communicateur moderne de l'Apr de Macky en France, et Directeur du service de gestion des étudiants sénégalais à l'étranger. 

Vendredi en fin d'après midi, ces quatre-là et d'autres jeunes responsables politiques ou société civile (Meissa Touré qui n'est sur aucune des photos, et Ousseynou Seck) étaient heureux de se retrouver ici...en plein ccampagne des Législatives.

Vous les verrez, vous-vous direz qu'ils sont tous du même parti. Détrompez vous! Ces jeunes loups politiques sénégalais de la diaspora sont de farouches opposants les uns aux autres. Seulement, avant qu'ils ne soient rivaux politiques depuis fin 2008 et le départ de Macky Sall du Pds suivi de la création de son parti, l'Apr, ils avaient taillé bavette ensemble pendant de longues années chez les jeunesses libérales. Pour certains d'entre eux, c'est de vieux potes depuis l'université de Dakar, à la fin des années 2000.

Ils ont saisi l'occasion pour remonter ce bon vieux temps, pour rappeler des anecdotes, ou encore les face à face houleux à Paris lors des premières visites de Macky Sall en France en tant que président, en 2012. Et pleins d'autres encore plus croustillants, mais qui restent OFF.

Le barbu iDiop (pour les intimes) a soupçonné Moise Sarr et Tamsir Faye d'être venus pour faire du «khon» (jeter un sort) dans le siège de campagne situé au sous-sol du restaurant. À quoi Moise Sarr répliquera plus tard que c'est plutôt pour «inspecter» les lieux. Le tout dans une ambiance bon enfant. Et en OFF.

Mais nak, n'allez pas raconter que j'ai écris que le Pds et l'Apr ont fumé le calumet de la paix ou qu'un Protocole de Paris est en négociations, ou je ne sais quoi. 

Mon dernier mot: je préfère de loin ces images plutôt que celles sur les affrontements barbares entre partisans de bords politiques opposés, hier à Grand Yoff.

THD

 

Plus d' "OFF' DE CAMPAGNE"

Ndawi Askan-wi

Demi-tour

Double casquette

Le lapin d'ATS

Panique à bord du BBY

Les larmes de Birahim

Les humeurs de campagne de Latyr Diouf (N°1)

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV