Apres les Incidents de Bercy

Attaque d'opposants contre femmes Apr : la DSE-APR France condamne des "actes d'agressions qui n'honorent pas l'image" du Sénégal

Afrique Connection | 15 / 10 / 2018 à 10:32

apr-v.jpg

Dr Ibrahima DIA

Communiqué.


Celui qui donne sa pitié à l’agresseur fait tort au juste

La délégation des Sénégalais de l’Alliance Pour la République (D.S.E.-A.P.R.) France condamne avec vigueur et la plus grande fermeté, les actes d’agressions commis par des membres de l’opposition sur la personne de militant.e.s de l’A.P.R., de personnalités politiques et diplomatiques de notre pays.

Cette agressivité gratuite infâme, ignoble et ignominieuse est symptomatique d’un aveu d’échec à l’élection présidentielle à venir

Ce qui s’est passé ce samedi 13 octobre 2018 à l’occasion du concert de PAPE DIOUF, aux abords de Bercy, notamment à la terrasse du « Café de Bercy » est consternant à tout point de vue. Cette agressivité gratuite infâme, ignoble et ignominieuse est symptomatique d’un aveu d’échec à l’élection présidentielle à venir.

Quand l’argument de la force s’exprime lâchement par le truchement de faits d’enfarinages, d’agressions verbales et physiques, et prend insidieusement la place de la force de l’argument, l’aveu de faiblesse est sans appel. Nous ne laisserons pas ces graines très sales qui rodent sur les pas de cette catégorie de l’ « opposition » se ramifier à l’intérieur de notre pays et dans la diaspora.

Ce genre de comportement n’honore pas l’image de notre jeune pays ; il ne sera pas laissé impuni d’autant que parallèlement à la plainte déjà déposée, le préfet de police parisien est saisi pour éradiquer la culture de la violence que cherche à nous imposer une opposition aux abois, sans alternative et assurée de sa défaite dès le 1er tour du 24 février 2019.

La beauté de l’histoire de l’adversité politique démocratique de notre pays est la résultante d’un condensé de culture de la paix, de la politesse, de la pertinence intellectuelle des arguments et de la synergie de plusieurs facteurs gage de notre durable stabilité. Elle ne doit jamais se substituer à la violence verbale et physique. Il en va de l’intérêt de notre belle démocratie.

Pas question de laisser le pavé à la canaille

Nous ne laisserons pas le climat d’apocalypse que nous imposent certains mauvais perdants de l’opposition vaincre l’expression nos suffrages démocratiques.
La D.S.E. A.P.R. France invite toute la classe politique et l’ensemble des forces vives de notre pays et de la diaspora à agir pour éviter que notre pays ne sombre dans la culture de la violence. Pas question de laisser le pavé à la canaille.
Vive L’Alliance Pour la République
Vive la République
Fait à Paris, le 15 septembre 2018
Dr. Ibrahima Dia, Secrétaire à la stratégie A.P.R. France.

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV