RDC: un parti d’opposition radie ses membres nommés au gouvernement

Afrique Connection | 15 / 12 / 2014 à 11:51

rdc opposir3539255_0.jpg

L'ancien chef de guerre de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba devant la CPI, le 19 octobre 2010.

En RDC, Jean-Pierre Bemba a mis fin au suspens qui entourait plusieurs radiations de son parti. Thomas Luhaka, Germain Kambinga et Omer Egwake sont donc bel et bien radiés du Mouvement de libération du Congo (MLC) pour avoir accepté de siéger au gouvernement de cohésion nationale. Eve Bazaiba a été nommée comme nouvelle secrétaire générale du MLC.

Licenciée en droit de l’université protestante du Congo, Eve Bazaiba, d’abord actrice de la société civile, a milité ensuite dans l’UDPS avant de rejoindre le MLC. Sénatrice, élue députée national, elle apparaît comme une femme de conviction.

« Finie la turbulence, nous avons atterri en douceur, je viens d’être désigné avec votre appui, comme co-pilote c'est-à-dire, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo, au côté du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, président national du MLC. Je prends l’engagement devant Dieu et les hommes de pouvoir servir mon pays à travers le Mouvement de libération du Congo, avec l’appui de tous les militants, en ajoutant une dose d’imperméabilité en termes de corruption qui gangrène notre pays », a déclaré Eve Bazaiba juste après sa nomination.

L’autre nominé, c’est Raymond Ramazani Baya qui a été désigné secrétaire général adjoint en charge de l’idéologie, sénateur du MLC. Raymond Ramazani Baya a été ministre de l’Information et ambassadeur sous Mobutu, ensuite ministre des Affaires étrangères après le changement de régime.rfi

Afrique Connection TV