"un acte d'inélégance diplomatique"

La COJER France condamne fermement "l’interventionnisme" et recadre la Mairie de Paris

Afrique Connection | 15 / 12 / 2017 à 07:53

Le Conseil de Paris a adopté mardi 12 décembre un « vœu » visant à créer un « Observatoire international des maires en danger ». Soutenant le maire de Dakar, Khalifa Sall, poursuivi pour "détournements de fonds publics ", l'équipe d'Anne Hidalgo a estimé que le procès (renvoyé finalement au 2 janvier) "n'est pas naturelle" et "précipitée". Les jeunesses du parti de Macky Sall en France sont montées au créneau pour recadrer la mairie de Paris. Et leur réplique est sans concession.

 

Voici la réponse salée de la Cojer- France à Anne Hidalgo et son équipe 

 

Communiqué

La sortie de Me Patrick Klugman, adjoint à la Maire de Paris, chargé des questions relatives aux relations internationales et à la Francophonie, sur l'affaire Khalifa Sall dépasse l'entendement et est totalement inadmissible.

Nous la condamnons fermement.

Aucune obligation morale de soutien ou de solidarité mutuelle entre pairs ne saurait etre un prétexte pour la Mairie de Paris pour s'immiscer dans une affaire sénégalo-sénégalaise et nous ne cesserons de dénoncer l’interventionnisme des capitales étrangères sur des questions relevant de notre souveraineté.

Toute critique à l'égard de nos institutions, serait un acte d'inélégance diplomatique intolérable. En 2013, la Mairie de Paris a été condamnée par la justice francaise dans l'affaire des emplois fictifs.

Aucune autorité sénégalaise ne s'est jamais prononcée sur cette affaire ou une quelconque autre affaire judiciaire de la France .

À  (re)lire également:  MACKY SALL - ANNE HIDALGO: LE GRAND MALAISE

Nous exigeons la meme indifférence de votre part quant à ce dossier en cours devant la justice sénégalaise. A la Mairie de Paris et à toute cette meute politique qui s'agite, la meilleure manière de défendre M. Khalifa Sall c'est de l'aider à prouver la légalité de la somme de 1,8 milliards de FCFA dépensés sur le fondement de factures fictives.

Pendant qu'on y est, laissons la justice sénégalaise, indépendante et souveraine, faire son travail dans la sérénité.

COJER FRANCE 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV