Sur la route de la présidentielle sénégalaise

Bien que recalée par les parrainages, Aissata Tall Sall ne suit pas les autres opposants disqualifiés dans leur logique violente

Afrique Connection | 16 / 01 / 2019 à 03:57

Les recalés du parrainage sont en colère. Depuis deux jours, ils ont haussé le ton et leurs jeunes soldent les comptes du régime dans la rue.

 

D'ailleurs pour un parti comme pour le Pds, si leur candidat est écarté il n'y aura pas d'élection. 

Cependant certains prétendants n'épousent pas cette option. C'est le cas notamment la présidente du mouvement Osez l’avenir, Me Aïssata Tall Sall.

"Elle ne veut pas d’un appel à l’insurrection. Elle estime que la bataille est certes politique, mais le pays ne doit pas être plongé dans l'instabilité", rapporte notre confrère Seneweb citant Zikfm.

 

La Député- maire de Podor a lancé cet appel lors du Forum citoyen qui se tient actuellement à Dakar, et qui a pour thème: «Construction d’une démocratique post-électorale: la réforme des institutions comme condition de possibilité du renforcement de la République. La démocratie de l’Etat de droit et des droits».

Elle a demandé à la société civile et aux hommes politiques d’être plus attentifs aux difficultés du moment.

Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV