Réaction décès Tanor Dieng

Vas Président Ousmane, tes amis comme tes ennemis, nous te rejoindrons tous quand l'heure de chacun viendra (Par Mamadou Deme !

Afrique Connection | 16 / 07 / 2019 à 11:12

Hommage.

 

Le Sénégal vient de perdre un grand homme d’Etat . J’eus la chance de côtoyer un tel MONSIEUR que j’apercevais avant de très loin , par le jeu des alliances politiques qui nous ont regroupé au sein de la coalition Bennoo bokk yaakaar et autour du Président de la République Macky Sall au départ et au sein du haut conseil des collectivités territoriales de la république du Sénégal dont il a été le Président depuis la création de cette troisième institution de la république jusqu’à son décès ce jour du lundi 15 avril 2019 .

C’est une perte immense pour notre nation et pour notre peuple, monsieur Ousmane Tanor Dieng s’évertuant en tout instant de notre compagnonnage au sein de bennoo et du haut conseil des collectivités territoriales , de puiser dans les profondeurs de notre cohésion sociale multiculturelle, les outils techniques , administratifs et les ressorts humains de l’animation d’une institution de la république en organisation et méthode conformément aux exigences républicaines et du fonctionnement de l’Etat de droit.

Un rouage essentiel dans l’animation des institutions de la république vient de disparaître à jamais, car Ousmane Tanor Dieng et d’autres par leurs longévités et leurs parcours politiques, ont pu contribuer pour beaucoup à la stabilité de nos institutions pendant toute la durée de la gouvernance du Président Macky Sall , eu égard aux soubresauts politiques qui ont jalonné celle-ci depuis 2012.


Humilité , sincérité , simplicité , cordialité , proximité, confiance , délégation, étaient les principes régaliens autour desquels il construisait une démarche , une méthode pour rendre une institution ô combien décriée au moment de sa création , pointée comme inutile et budgétivore, pour la crédibiliser aux yeux de l’opinion publique sénégalaise comme une cadre incontournable d’impulsion d’une bonne gouvernance territoriale dont le Sénégal a besoin, et comme un creuset de réflexions dynamiques multiples élaborées sous forme d’avis dont le président de la république , le gouvernement , les collectivités territoriales et leurs partenaires auraient besoin dans les différentes phases opérationnelles de mise en œuvre de l’acte trois de la décentralisation et des politiques publiques territoriales du développement.


Au moment où j’écris ces lignes, je pense d’abord à sa famille, à ses épouses et à ses enfants, au président de la république et à mes collègues du haut conseil des collectivités territoriales meurtris par cette immense perte, pour leurs exprimer ma peine, ma douleur, mon regret d’avoir perdu un très grand MONSIEUR, UN HOMME DE GRANDE ENVERGURE qui me faisait beaucoup confiance et qui m’avait rapproché volontairement de sa propre personne. A eux tous et au peuple sénégalais, à mes compatriotes membres du parti socialiste et à ses administrés de NGUEGNIENE, je présente toutes mes sincères condoléances. Que DIEU le séant et le miséricordieux, le choisisse parmi ses élus, soit son njaatige et son propre intercesseur par rapport à lui-même au nom de sa baraka et de celle de notre prophète MOHAMED SWT.

Avec OUSMANE TANOR DIENG, je bénéficiais pour la première fois de ma vie de la confiance d’un homme politique de cette envergure nationale et internationale, qui volontairement m’a rapproché de lui, me donnant des capacités à intervenir et à faire, me suggérant, me conseillant et meconfiant des missions sans à priori , ni arrière -pensées et stratégie de jet de citron utilisé , pressé et jeté sans reconnaissance.


Au contraire il facilita mon intégration et mon immersion au sein du HCCT, vulgarisant les contributions que je lui adressais et réagissant au plus tard dans les 48 heures à chaque interpellation que je lui adressais.
« Président, vous m’avez reçu à quatre reprises à votre domicile et avons vécu une semaine de très grande proximité à Paris lors du forum des diasporas africaines dont vous avez été un des invités principaux en juin 2018.

Je me souviens lorsque vous m’avez reçu pour la première fois à votre domicile après notre première séance plénière de 2017, vous me mettiez à l’aise en me disant que vous receviez un jeune frère et que notre ami commun PAPE YAMA MBAYE mon promotionnaire de lycée à NDAR, vous a tellement dit de bonnes choses sur moi qu’il était hors de question que vous ne me receviez pas et qu’ami de pape yama, j’étais aussi le vôtre et votre jeunes frère . Depuis cette date ? vous m’avez mis à l’aise à vos côtés et aux cotés de votre équipe pour me rendre disponible à chaque fois que de besoin autour des sujets intéressant le HCCT, notre pays et les diasporas sénégalaises.


Pour la première fois avec vous ,une autorité politique d’une telle envergure pris le sens de ce que constituaient les enjeux portés par les diasporas pour l’Afrique et particulièrement le Sénégal .Depuis l’indépendance du Sénégal à nos jours ,aucun homme politique sénégalais n’a eu une compréhension comme vous des risques que constituent les diasporas sénégalaises pour le développement du Sénégal solidaire et durable et vous avez lancé le défi d’un pacte ETAT -DIASPORAS – COLLECTIVITES TERRITORIALES que des assises des diasporas qui devraient être tenues sous l’égide du HCCT et sous le patronage du Président de la république, soient organisées en 2020 à Dakar en présence des animateurs reconnus des réseaux des diasporas sénégalaises .

Et, en conséquence, vous avez décidé la création du groupe d’études sur les diasporas sénégalaises dont vous m’avez confié la coordination et dont les travaux et les conclusions faciliteraient la concrétisation de ces assises des diasporas sénégalaises. Cela sera un défi d’héritage à assumer et à relever»


Que la terre seereer de NGUEGNIENE où vous reposerez désormais ad- vitaernam soit le lieu du repos le plus somptueux pour vous et que Dieu y crée pour vous le lieu du repos apaisé ,de réceptacle des récompenses et des bienfaits qu’il vous dédie par sa béatitude , sa mansuétude et sa capacité à reconnaitre et à honorer les bons.
Au nom de mon parti Kisal senegaal dont le parcours dans l’arène politique sénégalaise ne vous était pas indifférent, je présente à nouveau nos condoléances aux siens, et à notre nation entière

MAMADOU DEME
Haut conseiller des collectivités territoriales
Président de Kisal senegaal

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV