Incidents de Bercy

«Les desseins obscurs de ce groupuscule (…) seront vains», prédit un mouvement de soutien au candidat Macky SALL

Afrique Connection | 16 / 10 / 2018 à 11:58

Les incidents survenus samedi à Bercy en marge du concert de Pape Diouf continuent de susciter des réactions et des commentaires.

« Le Cadre d’Action Macky 2019 condamne avec la plus ferme énergie, les actes de violence et d’incivisme perpétrés par un groupuscule qui se revendique de l’opposition ou de la Société civile », lit-on dans un communiqué transmis à Afrique Connection signé par Aboubakry BA, le Coordonnateur de ce mouvement de soutien au candidat Macky SALL. 

Pour le CA Macky 2019, les « desseins obscurs de ce groupuscule qui semble être d’entretenir une situation de tension et de ternir l’image de notre pays à l’étranger seront vains car le statut du Sénégal pays de paix, de dialogue d’ouverture et de démocratie a été conquis depuis plus d’un siècle par des hommes et des femmes de valeurs tels que : El Hadj Oumar, Ahmadou Bamba, El Hadj Malick, Lamine Gueye, Léopold Senghor, Cheikh Anta Diop, Aline Sitoe Diatta pour ne citer que ceux la. 

Et les soutiens de Macky SALL de rappeler qu’en démocratie, « les confrontations ne sont jamais physiques elles ne portent pas non plus sur les personnes où sur les groupes. Elles portent sur des idées, des projets, des réalisations. »

Après coup, e CA Macky 2019 constate que « la culture politique et le sens de la République ne sont pas également ancrés chez tous les acteurs politiques ».

Fainsant d'une pierre deux coups, ce mouvement, dans le même communiqué, s'est insurgé contre l'action surprise menée une nuit de mai 2019 devant la résidence de l'Ambassadeur du Sénégal à Paris, Bassirou Sène, par l’activiste membre de Rewmi France, Babacar Sall, et compagnie.

« Comment caractériser le fait de débarquer nuitamment à la Résidence de l’Ambassadeur du Sénégal qui, en tant qu’ Haut Représentant de l’État du Sénégal en France n’a rien n’a voir avec la politique et qui à ce titre mérite considération et respect », s'interroge Aboubacry Ba.

Par Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV