sur les routes de campagne

Quand Macky pose un lapin aux femmes de Casamance

Afrique Connection | 17 / 02 / 2019 à 10:35

Dans le cadre de la campagne électorale, la plateforme des femmes pour la paix en Casamance a pris l'initiative d'auditionner les cinq candidats à la présidentielle de dimanche prochain.

Tous ont répondu présent, ont donc été audtionnés sur ce qu'ils comptent faire, s'ils étaient élus, pour faire régner définitivement la paix dans la région sud du pays. Tous ont répondu à l'appel...sauf un: Macky Sall.

Un "couac" qui a fait mal à la plateforme. Mais le candidat Macky Sall "peut se rattraper, tout est possible d’ici la fin de la campagne électorale", a espéré la coordinatrice Ndèye Marie Thiam, lors d'une conférence de presse trenue vendredi.

Quant à Madické Niang, Ousmane Sonko, Idrissa Seck et Issa Sall, ils se sont engagés devant la plateforme, à en croire Ndèye Marie Thiam, à faire de la question casamançaise une priorité majeure, et à impliquer les femmes dans la résolution de la plus vielle rébellion sur le continent. 

Amadou Mané, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV