Sur la route de la présidentielle sénégalaise

Benno Bokk yakaar France affiche sa diversité et bande ses muscles

Afrique Connection | 17 / 09 / 2018 à 05:19

Alors que ses équipes sillonnent la France depuis quelques jours déjà pour collecter des parrainnages au profit du président-candidat Macky Sall, la représentation en France de la coalition au pouvoir au Sénégal, Benno Bokk Yakaar, a dévoilé ses ambitions et son optimisme à la presse, samedi apres- midi, ses ambitions, mais surtout son organisation.

C'est dans une salle du 15ème arrondissement de Paris  pleine à craquer que Benno Bokk Yakar France a tenu sa première conférence de presse depuis le lancement officiel, fin août, de la campagne de parrainage des candidats à la présidentielle sénégalaise de février prochain. 

BBY a surtout saisi cette opportunité pour montrer sa diversité dans son organigramme. Une rengaine qui sera d'ailleurs régulièrement répétée par le coordonnateur de la coalition, Badou Sow (Apr), et le chargé de communication et maître de cérémonie du jour, Malick Liko Faye  (Ps).
 
"Concernant l’organisation, nous avons travaillé de manière consensuelle afin de permettre à notre coalition de bénéficier d’une structure efficace et efficiente. C’est ainsi que nous avons opté pour des commissions. Elles ont pour vocation de rendre notre action transparente et visible, en impliquant toutes les forces et l’ensemble des militants. Elles ont également pour but de responsabiliser les formations politiques et ainsi, diversifier les idées. Chaque commission est autonome et est dirigée par un parti politique. Nous mettons ainsi en œuvre le « gagner ensemble et gouverner ensemble » une première dans l’histoire du Sénégal", lance le coordonnateur Badou Sow, après avoir présenté les leaders (ou leurs représentants) de tous les partis membres de la coalition qui avaient pris place au premier rang. 
 
Mais ce face à face avec la presse fut également une occasion pour BBY de souligner le "bon bilan" qui plaide en faveur du candidat Macky Sall. 
 
Concernant la campagne de collecte des parrains en France, et celle de la présidentielle plus tard, Badou Sow assure que "BBY a identifié ses priorités et a fixé le cap pour une large victoire de Macky SALL dès le premier tour." D'ailleurs, à ce propos, Badou Sow, dans un optimisme béat, marteléra qu' "il n'y a pas de raison que Macky Sall ne puisse pas gagner dès le premier tour. "
À ses côtés, la responsable des femmes de Benno, Mme Mbaye, celle des jeunes, Selbé Diouf, et le responsable des cadres, Abdoulaye Mbodj, interviendront tour à tour pour détailler les actions déjà exécutées, dévoiler leur plan d'action ou encore magnifier les réalisations de leur candidat. 
 
Alors qu' Abdourahmane DIALLO  (Ps), pour souligner l'enjeu de la campagne de parrainages, n'hésitera pas à utiliser un vocabulaire militaire: "nous sommes en guerre".
 
Thierno DIALLO, Afrique Connection 
 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV