24 morts dans un déraillement de train en RDC, 21 militaires Maliens tués dans une attaque terroriste

UN NOUVEAU DIMANCHE NOIR SUR LE CONTINENT, UNE SEMAINE APRES LE CRASH A ADIS ABEBA

Afrique Connection | 18 / 03 / 2019 à 10:01

Après l'accident d'un avion d'Ethiopian Airlines dimanche dernier, l'actualité dominicale sur le continent est une nouvelle fois noircie: Au moins 24 personnes sont mortes en RDC dans le déraillement d'un train. Pendant ce temps, 21 militaires se faisaient tuer dans l'attaque de leur camp au Mali.

Un terrible accident de train s'est produit dans la province du Kasaï, en République démocratique du Congo. Un train de marchandises transportant des passagers clandestins a déraillé et plusieurs wagons sont tombés dans une rivière. 

Au moins 24 voyageurs ont été tués dans l'accident. Mais le nombre pourrait s'accroître car tous les wagons n'avaient pas encore été fouillés pour savoir s'ils contiennent d'autres victimes.

Plus de 30 autres personnes  ont été blessées, les plus graves ont été acheminés à l'hôpital voisin de Kakenge en territoire de Mweka.

Des morts en grand nombre, il y en a eu aussi ce dimanche au Mali.

Vingt-et-un militaires maliens ont été tués dans une attaque contre leur camp à Dioura, dans le Centre, ont indiqué des sources locales.  

L'attaque a eu lieu à 6h GMT, selon l'armée qui assure avoir repris le controle à 16H. 

Tojours selon l'armée malienne, l’attaque a été menée par « des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa », dit Bamoussa, un ex-colonel ayant rejoint les rangs jihadistes en 2012 et considéré comme un proche du Touareg malien Iyad Ag Ghaly, qui dirige la principale alliance jihadiste du Sahel.

Ces deux évènements dramatiques sont intervenus une semaine jour pour jour après le crash d'un avion d'Ethipian Airlienes qui reliait Adis Abeba à Nairoby.

Afrique Connection

 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV