Les effets de la can 2019...en France

La femme de Mbaye Niang agressée avec son bébé par des supporters algériens, elle pousse un gros coup de gueule

Afrique Connection | 18 / 07 / 2019 à 09:05

La journée du 15 juillet ne s'est pas passée comme prévu pour Émilie Fiorelli. Lors d'une sortie avec sa fille Louna, née de ses amours avec le footballeur M'Baye Niang, la grande gagnante de "Secret Story 9" a été verbalement agressée en région parisienne par une horde de supporters algériens.

Dimanche dernier, alors qu'elle rentrait d'un parc en colère pour avoir été filmée avec son bébé à son insu, la femme de l'avant-centre des Lions, Mbaye Niang, a croisé le chemin de supporters algériens qui fêtaient la qualification de leur équipe pour la finale de la CAN en Egypte. 

Émilie Fiorelli, qui est la gagnante de Secret Story 9, a alors été agressée verbalement par la bande, quelque part en Farnce. 

"Hier soir je me suis fait agresser verbalement, et ce n'est que verbalement heureusement, alors que j'étais avec ma fille. En finale [de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), NDLR] il va y avoir Algérie-Sénégal, et je suis la meuf d'un joueur de foot qui joue au Sénégal (Mbaye Niang), explique-t-elle sur Snapchat.

"Sachez que je suis un mouton au foot, je supporterai toujours l'équipe de mon mec, quoi qu'il en soit. Est-ce que ça vaut la peine d'insulter une famille, une femme et son mec parce qu'il joue dans l'équipe adverse ? Est-ce que c'est normal ? Où est votre éducation, votre savoir-vivre ?", ajoute Émilie Fiorelli.

Ses agresseurs ont fait "peur à [sa] fille" qui n'a pas compris pourquoi sa mère était prise à partie. "Vous m'écoeurez, vous me donnez la gerbe, vous me dégoûtez à vous comporter comme ça. Heureusement qu'il y avait ma fille dans tout ça parce que sinon j'aurais voulu faire ma warrior, lance-t-elle. Je pense que ma fille m'a sauvée. J'ai fermé ma gueule et j'ai pris sur moi parce que je me suis dit que ça ne servait à rien (...). Je ne sais pas qui vous inculque tout ça, mais vous êtes répugnants."

Depuis le début de la CAN où leur équipe effectue un brillant parcours, les supporters algériens se distinguent par leur violence dans la manifestation de leur joie.

Plusieurs incidents et accidents ont ainsi été relevés dans les plus grandes villes, les soirs de match de l'Algérie en Egypte.

Pour la finale qui se joue ce vendredi, les autorités policières sont très préoccupées. Des mesures draconiennes sont prises pour assurer la sécurité en France vendredi soir. 

Quand aux Sénégalais de France, qui arboreront fièrement le maillot des Lions, ils devront restés sur leur garde. Car l'agression de la femme de Mbaye Niang laisse présager des incidents similaires. 

Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV