Incidents de Bercy: le Front pour le départ de Macky répond à l'APR

Afrique Connection | 18 / 10 / 2018 à 05:42

COMMUNIQUE. « Le drame des dictatures, c’est qu'elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens d'aller jusqu'aux bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté́, de leur malhonnêteté́ », disait Henri Amouroux.

 

Cette assertion s'applique bien à la démarche de Macky Sall et de ses paillassons.

En accusant gratuitement de violents, les braves patriotes qui, dans le cadre du Front pour le départ de Macky ( FDM ) s'activent pour la restauration de la démocratie et de l'état de droit, la DSE s'inscrit dans une démarche irresponsable, inintelligente et préhistorique.
La violence a un nom et un visage. Les sénégalais sont convaincus que Macky Sall en est l'expression achevée. Avec son régime, les opposants n’ont aucun droit, si ce n’est d’être emprisonnés ou d’être exilés - d’être sous le joug du parrainage mafieux.

Des milliers de sénégalais sont privés d'un droit fondamental : celui de voter ; avec une rétention flagrante des cartes d'électeurs. QUELLE VIOLENCE !
Toutes les demandes de manifestation sont systématiquement rejetées au mépris de la constitution et ceux qui font face sont sauvagement réprimés. Les médias équidistants menacés de fermeture et la presse publique caporalisée.

Cette violence institutionnalisée au Sénégal, a été exporté au consulat et lors d’évènements ponctuels pour museler l'opposition.
Le FDM bannit la violence dans ses démarches, et la condamne sous toutes ses formes.

A (re)lire également la réaction de l'APR:  Attaque d'opposants contre femmes Apr : la DSE-APR France condamne des "actes d'agressions qui n'honorent pas l'image" du Sénégal

Cela dit, il est évident que face à l’oppression du pouvoir de Macky Sall, le FDM ne déviera pas de son engagement auprès du peuple sénégalais. Ni les menaces, ni les calomnies, ni la diabolisation, ni la tentative d’implication des autorités françaises ne feront reculer le FDM.
Nous continuerons à combattre Macky Sall avec son régime prédateur de nos ressources et fossoyeur de notre démocratie partout en France et au-delà̀.
La manifestation pacifique qui se tiendra ce vendredi 19 Octobre sur le parvis des droits de l'homme à la place du Trocadéro à partir de 14 heures sera l'expression de notre attachement à la paix sociale, à la cohésion nationale et à la prise en charge des préoccupations de nos concitoyens.
Vive le Sénégal !
Le FDM – Front Pour le départ de Macky

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV