sur la route de la présidentielle sénégalaise

Macky SALL jubile : « Le PDS, c'est fini ! (…) Je n'ai pas peur de l'opposition, mais de l'APR »

Afrique Connection | 18 / 10 / 2018 à 10:55

Le Président du Sénégal, Macky SALL, a reçu mercredi en audience les députés de la majorité. La rencontre qui s'est tenue dans la salle des banquets du Palais de la République a commencé à 19h pour prendre fin à 23h.

A l'occasion, une vingtaine de parlementaires ont pris la parole devant le chef de l’État. Pour ne pas froisser les différentes composantes de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), les prises de parole ont été organisées de sorte que chaque parti de cette coalition puisse s'exprimer.

Au nom de la diaspora, c'est le député d'Amérique du nord (Etats-Unis, Canada), Aboubacry DIALL0, frère du Consul général du Sénégal à Paris, Amadou DIALLO, qui a hérité du micro.

Dans leurs interventions, il a beaucoup été question de moyens. Ainsi, les députés de la majorité ont réclamé des moyens au chef de l’État pour pouvoir satisfaire « la demande sociale » dans leurs circonscriptions respectives.

S'il a pris acte et compris la demande des députés de BBY, le Président SALL leur indiquera néanmoins que l'heure est à la mobilisation afin de lui assurer une réélection dès le premier tour en février prochain. À ce titre, il leur a demandé de mettre l'accent sur la campagne de proximité, à savoir « aller vers les Sénégalais et leur expliquer nos réalisations. » Et non sans leur conseiller de ne pas "tomber dans le piège de l'opposition en répondant à leurs provocations."

D'ailleurs Macky SALL s'est montré « très optimiste, serein, sûr de gagner» l'année prochaine. « Je n'ai pas peur de l'opposition, mais de l'Apr », a t-il laissé entendre, faisant allusion aux divisions qui gangrènent son parti, partout au Sénégal et dans la diaspora. À ce propos, il appellera les différentes coordination APR au Sénégal à s'inspirer...de « l'APR France qui a su régler ses problèmes, et s'unir autour de l'essentiel».

Dans le même ordre d'idée, Macky SALL a fait un clin d’œil à la candidature de Madické Niang et son départ du groupe parlementaire des Libéraux à l'Assemblée nationale. « Le Pds c'est fini », jubilera t-il.

Cheikh SARR, Afrique Connection

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV