Un député de la diaspora sénégalaise affirme avoir attiré l'attention de Macky Sall sur la situation des migrants en Libye

Afrique Connection | 19 / 11 / 2017 à 02:23

Il s'appelle Mor Kane, il est le président de la fédération du Parti démocrate sénégalais (PDS) en Espagne, la formation fondée et dirigée par l'ancien président Abdoulaye Wade.

Depuis le 30 juillet dernier, Mor Kane fait partie des 15 Sénégalaisde la diaspora élus  députés.

« La Diaspora est très en colère. Les 15 députés avaient rencontré le Président Macky Sall dernièrement. On avait évoqué le problème de la Lybie. Les Gouvernements de la CEDEAO doivent réagir, mais aussi l’Union européenne. Vendre des noirs comme  esclaves ou les torturer sont des pratiques que l’on croyait révolu » s’indigne-t-il, cité par Dakar Actu. 

«  Nos leaders sont restés aphones sur cette question, et ce n’est pas normal. Et ce sont des êtres humains que l’on doit respecter. Ces jeunes s’ils avaient des emplois décents dans leur pays ne seraient jamais partis à l’aventure. Et on interpelle les Etats africains pour qu’ils freinent ce phénomène qui prend de l’ampleur en Lybie » a-t-il ajouté. 

« Pourquoi ne devrait-on pas, pour ces sénégalais et ces africains torturés en Lybie, réagir à la hauteur du scandale ?» s'est interrogé le député qui a été élu dans la circonscription de l'Europe du Sud.

Afrique Connection 

Top 10 + Populaires

Afrique Connection TV