les présients ivoirien et sénégalais sont reçus séparément par Macron en l'espace de 3 heures

Intrigant Chassé-croisé ADO- Macky à l'Elysée, ce vendredi: encore un hasard du calendrier ou guerre de leadership?

Afrique Connection | 20 / 04 / 2018 à 12:49

Les présidents ivoirien et sénégalais ont rendez-vous cet après-midi du vendredi 20 octobre 2018 à l'Elysée où ils doivent s'entretenir avec leur homologue français Emmanuel Macron. Ils sont de retour dans une maison bien connue pour y avoir régulièrement été reçus en audience séparément...et dans un intervalle de temps très intrigant.

 

Leurs pourfendeurs respectifs et autres activistes panafricanistes diront qu'ils sont allés encore répondre à la convocation de leur « patron ». Mieux, de recevoir de sa part des "instructions", sur le FCFA notamment. Soit ! Mais, vu sous un autre angle, les audiences séparées d'Alssanae Ouattara et de Macky Sall à l'Elysée, en l'espace de trois heures, peuvent aussi entretenir un mystère qui reste à percer. 

Ce ne sera pas un mini-sommet, comme on en a l'habitude. Ce sera un chassé-croisé. C'est l'Ivorien ADO qui sera reçu en premier,  à 14h, heure française. Son frère sénégalais, qui a laissé une actualité brûlante dans son pays, et traqué par les opposants locaux à son régime, est attendu par Macron à 18h. Entre les deux rendez-vous, le locataire de l'Elysée aura juste eu le temps de sacrifier à une cérémonie d'hommage à Xavier JUGELE, ce policier tué il y a un an dans un attentat sur les Cahmps-Elysées. 

Hasard du calendrier  ou guerre de leadership?

Ce qui est intrigant dans ce double-rendez-vous africain de l'Elysée de ce vendredi, c'est que ce n'est pas la première fois que les deux géants francophones d'Afrique de l'Ouest, lancés dans une ambitieuse stratégie d'émergence économique, se télescopent presque dans les bras de Macron. 

Il y a seulement dix mois, ils avaient été reçus sur les mêmes lieux en l'espace de quelques heures: le 11 juin 2017 pour l'un, le lendemain pour l'autre. Toujours dans le même ordre : ADO d'abord, Macky ensuite. Même si à chaque fois c'est le Sénégalais qui atterrit le premier dans la capitale française: cette fois-ci, Macky est arrivé le mardi 17 avril 2018, soit 24 heure avant Ouattara.

Alors, pourquoi ADO et Macky se précipitent-il souvent ensemble dans les bras du jeune Macron ? Simple hasard du calendrier ? Guerre de leadership sous-régional ? Ou plutôt une guerre de positionnement qui ne dit pas son nom entre les deux géants francophones d'Afrique de l'Ouest, en vue de bénéficier du meilleur partenariat stratégique avec Paris, d'un appui pour le fameux hub sous-régional? Une seule chose est presque sûre: entre Abidjan et Dakar, il y en a au moins un qui fouille dans l'agenda de l'autre. Pour savoir quand est-ce que le rival se rendra chez le parrain commun... 

Thierno DIALLO, Afrique Connection

Top 10 + Populaires